5 conseils pour que votre bébé et votre chien puissent vivre en parfaite harmonie

Dernière mise à jour: 14.11.19

 

5 conseils pour que votre bébé et votre chien puissent vivre en parfaite harmonie

 

Chambre, poussette, chauffe-biberon, siège auto… Vous avez tout préparé pour l’arrivée de votre bébé. Tout ? Si votre famille compte déjà un chien parmi ses membres, l’arrivée d’un nouveau-né risque de chambouler pas mal vos habitudes.

Pas de panique, comme de nombreuses choses dans la vie, et surtout s’il s’agit de la maternité, une des clés du succès est la préparation.

Il y a fort à parier qu’au fil des mois votre bébé et votre chien deviendront les meilleurs amis du monde. On vous explique comment…

 

  1. Préparer le terrain avant l’arrivée de bébé

Chez bien des couples sans enfant, la place du chien est assez particulière. Nous avons malheureusement tendance à faire preuve d’anthropomorphisme et à traiter notre chien comme s’il s’agissait de notre enfant. Peu ou pas d’autorité, nous lui concédons tous ses caprices et ne marquons aucune limite. Pourtant, les chiens sont  heureux lorsqu’on leur offre un cadre, une place à occuper dans la hiérarchie familiale.

Ces mêmes travers nous poussent alors à reléguer le chien à une position secondaire lors de l’arrivée de bébé. Et les chiens, comme tous les animaux, étant des êtres doués de sensibilité, ils vivent assez mal cet éloignement aussi soudain qu’inexpliqué.

La bonne nouvelle c’est qu’une grossesse dure 9 mois, vous avez donc le temps de préparer votre chien à l’arrivée de votre bébé. Si jusque-là votre chien était traité comme un pacha, nous vous conseillons de faire les choses de manière progressive. Il sera surement surpris du changement au début, mais petit à petit il s’y fera, et n’oubliez pas que tout cela est pour son bien.

Pour préparer la chambre de votre petit, vous allez voir entrer à la maison pleins de nouveaux objets. Plutôt que de faire de ces affaires ou espaces des éléments interdits pour votre chien, nous vous invitons à lui transmettre des sensations positives. Il va être curieux et voudra les renifler, c’est normal. Laissez-lui explorer l’univers du nouveau venu, en veillant à ce qu’il ne casse rien, bien évidemment, mais en ne transmettant pas d’interdit ou de négativité.

Veillez surtout à ce que le chien ne cherche pas à s’approprier les objets du bébé, surtout s’il s’agit des jouets. Différenciez bien les jouets de chacun, pour éviter un possible malentendu plus tard.

  1. Veiller au bien-être du chien dans tout le processus

Si vous devez procéder à des changements dans la vie de votre chien, faites en sorte qu’ils ne soient pas trop brusques. Et même si les préparatifs et la grossesse vous prennent beaucoup de temps et d’énergie, ne délaissez jamais votre chien. Vous avez choisi de le faire entrer dans votre vie, lui n’a rien demandé.

Réservez-lui du temps et de l’espace. En maintenant ses horaires habituels de promenade, repas et sommeil par exemple.

Veillez également à installer son panier dans un endroit calme, mais non éloigné de l’activité du foyer. Afin qu’il puisse se reposer, mais sans pour autant se sentir mis à part.

Le séjour à la maternité est un moment délicat, où bien évidemment vous ne serez pas chez vous pour veiller au bien-être de votre chien. Vous avez peut-être l’habitude de le confier à des proches lorsque vous partez en vacances, mais avec l’arrivée de votre bébé, vos proches également seront occupés. Vous pouvez alors penser à faire appel aux services d’un dog sitter pour que votre chien soit pris en charge pendant quelques jours. Ces dernières années cette solution s’est imposé en force face aux traditionnels chenils ou résidences canines. Chez un dog sitter particulier, les chiens retrouvent la chaleur d’un foyer et une attention exclusive. Cela l’aidera à être moins perturbé par votre absence. Si vous pouvez lui présenter le dog sitter avant et organiser une promenade ou une garde à la journée au préalable, le séjour lors de la naissance de votre bébé ne s’en passera que mieux.

 

  1. Réussir les présentations

Les premières impressions sont très importantes, d’autant plus si l’on parle des présentations entre votre bébé et votre chien. Cela se fera très certainement lors de votre retour de la maternité.

Voici les étapes que nous vous conseillons de suivre :

  • Entrez tranquillement chez vous sans apporter trop d’attention à votre chien.

  • Demandez de l’aide à un autre adulte qui se charge de mettre au chien son collier et sa laisse, et de le tenir avec la laisse sans tension. Au moindre problème, il pourra alors tirer sur la laisse.

  • Une fois le chien calmé, approchez-vous doucement en tenant votre bébé dans vos bras.

  • Baissez-vous au niveau du chien pour qu’il puisse sentir le bébé. Approchez les pieds de l’enfant, et jamais son visage. Au bout de quelques secondes, relevez-vous doucement.

Le tout ne doit durer que quelques secondes. Si le chien se montre excité ou commence à grogner, arrêtez tout.

Si la première rencontre s’est bien passée, félicitez votre chien (avec une caresse, une friandise) et attirez son attention sur une autre activité.

 

  1. Des premiers mois ensemble à la découverte du monde

Lors de ses premiers mois de vie, votre bébé n’aura pas d’autonomie de mouvement, ce qui est un point positif pour vous puisque vous pourrez contrôler parfaitement tous ses contacts avec votre chien.

Profitez de cette étape pour que votre chien associe votre bébé à des éléments positifs. Prenez-le avec vous par exemple lorsque vous sortez vous promener avec la poussette. Gardez des friandises à proximité pour en donner une à votre chien dès que votre bébé se manifeste. Si votre bébé pleure beaucoup, ne cédez pas à la panique. Votre chien ressentira vos émotions. Faites-lui voir cela comme quelque chose de normal.

À partir du moment où votre bébé va commencer à ramper puis marcher, vous devrez alors faire preuve d’une vigilance constante. On déplore malheureusement de trop nombreux accidents, qui peuvent parfois finir en drame.

Il est important de rappeler que ce n’est jamais la faute de l’enfant, ni du chien. Aucun des deux n’est prédisposé à être méchant. Lors d’un accident, la faute est toujours à la négligence d’un adulte. Il est de notre devoir de savoir éduquer, anticiper et protéger tant notre bébé que notre chien. Chacun parle un langage différent et les malentendus peuvent arriver. Apprenez à chacun le respect de l’autre.

  1. Un ami pour la vie

Toutes les personnes ayant grandi aux côtés d’un chien vous le diront : il a été leur premier ami, et bien souvent le meilleur. Parce qu’un chien pour un jeune enfant, c’est un compagnon animé d’un amour inconditionnel, une présence rassurante, un repère fiable comparé aux amitiés humaines parfois compliquées. De nombreux programmes utilisent des chiens de thérapie pour aider les enfants ayant des problèmes avec l’apprentissage de la lecture. Les éducateurs invitent les enfants à faire la lecture à un chien, parce qu’il s’agit d’une oreille attentive, qui rassure et ne juge jamais.

Qui plus est, les enfants qui grandissant auprès d’un chien voient leurs défenses immunitaires renforcées. Au niveau psychologique, les avantages sont aussi nombreux : la présence d’un chien dans le foyer apprend aux enfants le sens des responsabilités et le respect envers d’autres espèces.

Il ne vous reste plus qu’à profiter pleinement de toutes ces nouvelles aventures qui s’offrent à vous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...