Est-il possible de déterminer le sexe de son bébé ?

Dernière mise à jour: 25.10.21

 

Plusieurs études, plus ou moins fiables prétendent qu’il est possible d’influencer le sexe du bébé à venir, à partir de certaines méthodes. Entre la date de conception, la position ou même le régime alimentaire de la future maman, tout est abordé pour déterminer si justement ces techniques marchent réellement. De toute façon, on peut toujours espérer et essayer !

 

La formation du sexe du bébé

Dès sa conception, le sexe du bébé est créé grâce à la rencontre de l’ovule et du spermatozoïde. Le chromosome X de la maman s’associe soit à un chromosome X du père résultant à la naissance d’une fille, soit un chromosome Y, menant à la conception d’un petit garçon. C’est uniquement vers la 22ème semaine de grossesse qu’il sera possible aux parents d’identifier, à l’aide d’une échographie, le sexe de leur bébé.

Comment avoir un garçon : la méthode du Dr Landrum Shettles

Dans les années 60, le docteur américain constate que les spermatozoïdes Y masculins sont plus effilés et donc plus rapides que les spermatozoïdes X. Ces derniers sont justement plus résistants et plus lents que le premier type. Une découverte qui a permis d’affirmer que plus les rapports sexuels approchent la date d’ovulation, plus il est probable d’avoir un garçon par la suite, pour un taux de réussite de 75 %. Faire l’amour le jour de l’ovulation augmente encore plus cette probabilité. Vous devrez donc éviter les rapports sexuels avant le jour d’ovulation ou du moins, porter un préservatif pour mettre toutes les chances de votre côté.

Si vous voulez savoir comment avoir une fille, il faudra prévoir 3 à 4 jours avant l’ovulation, car à ce moment, les spermatozoïdes Y sont sûrs d’être déjà détruits pour laisser la place aux spermatozoïdes X.  Le seul et principal souci concernant cette méthode réside sur une indication très précise de la date d’ovulation. En pratique toutefois, cette dernière peut être influencée par de nombreux facteurs dont le fait même d’avoir un rapport sexuel. 

Des tests évalués sur plusieurs cycles de suite doivent donc être faits, et à condition d’avoir un cycle très régulier. Le comité des scientifiques est d’autant plus sceptique sur le sujet, en évoquant les faux jumeaux de différents sexes. Dans tous les cas, il n’y a aucune raison de ne pas conseiller cette recette.

 

La méthode Roberte

Cette méthode s’appuie sur un procédé totalement naturel. Dans son livre, Roberte parle alors d’une fiabilité de 97 % si le principe est bien appliqué. Mais concrètement, comment ça marche ? De base, vous devez connaître précisément votre date d’ovulation et ensuite la rapporter par rapport au calendrier mensuel fourni dans son livre. Ce calendrier résume des jours en rose et d’autres en bleu. Si votre date d’ovulation concorde donc à une période rose, c’est que vous aurez plus de chances d’avoir une fille si vous avez un rapport sexuel pendant ce laps de temps. 

D’un autre côté, les jours en bleu indiquent que vous aurez probablement un garçon. Dans ses conseils, Roberte de Crève-Cœur affirme que vous aurez besoin d’un à 2 rapports sexuels, séparés de 5 à 7 heures. Ici encore, les témoignages diffèrent d’une femme à une autre où cette méthode naturelle pour avoir une fille comme bébé aurait vraiment, ou pas du tout fonctionné.

 

La méthode Stolkowski

Ce scientifique français affirme que la probabilité d’avoir une fille ou un garçon dépend de votre mode d’alimentation. D’après certaines études effectuées sur des vers marins, le changement de régime alimentaire impacte sur les sécrétions vaginales, ce qui peut modifier la mobilité des spermatozoïdes. Dans ce sens, il affirme qu’un régime riche en potassium et en sodium, mais pauvre en calcium et magnésium favorise la conception d’un petit garçon. Au menu donc pour avoir un garçon, vous devez privilégier les charcuteries, les viandes et les poissons. Évitez le lait et préférez tout ce qui est salé !

Au contraire, une alimentation riche en calcium et magnésium sera plus conseillée aux personnes cherchant à savoir comment avoir une fille. Entre autres, la consommation régulière de laitages et de légumes verts joue en votre faveur. Vous l’aurez compris, il faudra éviter le sel. Éventuellement, durant tout le régime alimentaire, la femme doit être régulièrement suivie médicalement pour ne présenter aucun déséquilibre.

 

La qualité des rapports sexuels

Autre idée populaire : l’orgasme de la femme aiderait à être enceinte d’un garçon. Ce phénomène déclenche justement la contraction du vagin, qui va favoriser l’entrée des spermatozoïdes Y. Sans orgasme, la femme a donc plus de chances d’avoir une petite fille. Toujours dans le même langage, la position du rapport sexuel semble également jouer un rôle dans la détermination du sexe. Pour avoir un petit garçon notamment, la pénétration doit être profonde, car si les spermatozoïdes parcourent un trop long chemin, ils peuvent s’épuiser par l’acidité du vagin. Par ailleurs, pour les couples qui veulent savoir comment avoir une fille, une position de sexe où la pénétration est peu profonde est conseillée.

Fille ou garçon : la méthode fiable existe-t-elle ?

Comment faire pour avoir une fille ou comment tomber enceinte d’un garçon ? Jusqu’à aujourd’hui, aucune technique ne peut se dire fiable à 100 %. Mais cela n’empêche que les théories sont plusieurs, et qu’heureusement, elles sont inoffensives pour être essayées. Parmi elles, avoir un rapport sexuel pendant la pleine Lune aiderait à la conception d’une petite fille. Pour un petit garçon, les Grecs pensent qu’il faut pincer fort son testicule gauche pendant l’éjaculation, et de pincer le droit pour ceux qui souhaitent avoir une fille. Le calendrier chinois, de son côté, détermine le sexe du bébé à partir de l’âge de la mère et du mois de conception.

Dans tous les cas, que vous ayez une fille ou un garçon, la grossesse en elle-même est déjà un magnifique cadeau. Au lieu de chercher à influencer la nature, pourquoi ne pas se concentrer sur les équipements dont votre futur bébé aura besoin, entre le berceau, le chauffe-biberon ou encore la poussette ?

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES