Quelles positions pour un allaitement confortable ?

Dernière mise à jour: 15.09.19

 

Au fur et à mesure que l’habitude s’installe, en principe, il ne devrait y avoir aucun problème pour trouver la meilleure position pour allaiter son bébé. Dans le cas contraire, il conviendrait de faire appel à un professionnel de la santé qui saura vous guider et vous donner des conseils. Nous vous proposons dans les quelques lignes suivantes les positions les plus courantes, et les plus recommandées pour optimiser aussi bien le confort du bébé que de la maman.

 

La Madone

Dans cette position, maman est assise soit dans un lit ou un fauteuil, elle s’équipe d’un accoudoir ou d’un oreiller pour soutenir son bras. Pour que la position reste confortable pour la mère, il faut s’assurer qu’aucune tension ne vienne s’exercer ni dans le dos, ni au niveau des bras et encore moins sur les genoux. Pour bien soutenir bébé, il suffit de soutenir vos bras avec l’accoudoir ou le coussin.

Quant à bébé, son corps sera allongé de sorte que sa tête soit placée au niveau des avant-bras de la mère, et non le creux du coude. Les mains de maman seront placées soit au niveau de la cuisse soit sur les fesses de bébé, son dos soutenu tout le long de l’avant-bras.

Cette position est la plus utilisée de toutes. Par contre, quand bébé vient tout juste de naître, cette position n’est pas forcément l’idéal.

 

 

La Madone inversée

Le principe de base reste le même, il s’agit d’installer bébé contre sa maman. On garde également l’idée du coussin qui viendra soutenir le bras de la mère pour que la tension ne s’accumule pas à ce niveau.

Par contre, l’autre main qui se trouve du côté du sein qui allaite, cette fois-ci va servir à soulever ou à soutenir le sein, de manière à le guider vers l’enfant. Il faut faire attention à ne pas trop approcher vos doigts de l’aréole. De l’autre côté, l’avant-bras qui soutient l’enfant va accueillir ses fesses dans le creux du coude, pendant que les doigts de maman resteront à l’arrière de ses oreilles et de sa nuque pour soutenir la tête de bébé. Il faut éviter de tenir la tête de bébé par l’arrière du crâne, dans le cas où il pourrait se rejeter en arrière ou qu’il ait la tête en flexion.

Cette position est celle qu’on adopte pour les nouveau-nés, quand maman doit allaiter pour la première fois. Dans cette position, le but est en effet de guider la tête de bébé pour qu’il se dirige vers le sein et puisse téter correctement. Il en est de même pour les bébés qui naissent avec un faible poids ou qui naissent prématurés.

Si la maman est dotée d’une forte poitrine, cette position est également recommandée.

 

Le « ballon de rugby »

Dans cette position, tout comme dans les autres positions, la maman doit être bien installée pour éviter toutes sortes de tension. Il est possible éventuellement de s’installer avec les jambes en tailleur.

Quant à bébé, il est placé juste à côté de sa maman au niveau de sa taille. Dans cette position, normalement les fesses de bébé devraient s’appuyer sur le dossier de la chaise ou sur le montant du lit si la mère est couchée. Dans la pratique, cela signifie que le bébé est enroulé autour de sa mère. Pour le soutenir davantage, il est possible de prendre un coussin ou encore de se servir de l’avant-bras du même côté du sein qui va allaiter bébé. La nuque de bébé sera confortablement installée dans le creux de la main de sa maman, tandis que l’autre main va servir à soutenir le sein. Le principe est simple, ce sera la main gauche pour soutenir le sein droit et la main droite pour le sein gauche.

Cette position est celle qu’on adopte pour un allaitement après césarienne. Le but est que bébé ne soit pas installé de manière à s’appuyer sur la cicatrice. La position du ballon du rugby se veut également efficace pour les mamans qui ont une forte poitrine ou qui auraient des soucis de crevasses ou d’engorgement.

Dans ce dernier cas, c’est-à-dire si le sein est engorgé, dans la position du ballon de rugby, la manière dont le menton de bébé sera installé va optimiser le drainage. Elle fonctionne particulièrement pour les engorgements sur la partie externe du sein.

 

 

Allaiter tout en restant allongée

Dans cette position, maman est allongée dans son lit sur le côté. Il vaut mieux prendre des coussins qui viendront soutenir le dos et la tête. Un coussin d’allaitement fera parfaitement l’affaire, ou si vous n’en avez pas, le traversin est tout aussi pratique. Il faut également un coussin entre les genoux de maman.

Quant à bébé, il sera installé face à sa mère, avec la bouche placée à la hauteur du mamelon. Dans certains cas, on n’arrive pas vraiment à trouver l’angle parfait pour installer bébé bien à la hauteur du mamelon. Dans ce cas, il faut installer une serviette repliée sous l’enfant pour qu’il se rapproche davantage. Vous pouvez tout aussi bien utiliser vos bras également pour ce faire. Il faut faire attention à ce que bébé ne se retrouve pas au bout du lit, d’un seul geste, il est possible qu’il y tombe.

En principe, les genoux de l’enfant devraient être rapprochés et longer tout le long du corps de sa mère. Pour maintenir bébé sur le côté, il suffit de placer un avant-bras au niveau de son dos. Ce sera l’avant-bras qui vous servira d’appui sur le lit.

Cette position est préconisée pour les mamans qui ont subi une césarienne ou encore une épisiotomie. Elle permettra de se reposer un tout petit peu.

Il est possible également d’adopter une position semi-allongée. Vous pouvez par exemple vous installer tout simplement dans un transat. Dans ce cas, bébé sera placé sur le ventre, juste en face du sein qu’il va téter.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...