L’emmaillotage revient à la mode quels sont ses bienfaits ?

Dernière mise à jour: 25.10.21

 

Si votre bébé dort beaucoup, il n’est pas nécessaire d’utiliser la technique d’emmaillotage. Par contre, si le sommeil du bébé est agité, il peut s’avérer salvateur de l’emmailloter. Et pour faire les choses dans les règles de l’art, les lignes qui suivent sont pour vous ! On assiste aujourd’hui à un regain d’intérêt face à cette pratique qui a longtemps secouru plusieurs parents dans leur détresse.

 

L’origine de l’emmaillotage, ses bienfaits et le bon moment pour le pratiquer

Beaucoup ne savent pas encore en quoi consiste l’emmaillotage et avec quoi emmailloter un bébé. Pendant cette pratique, vous allez prendre une couverture spécialement destinée pour cela ou un tissu, puis le bébé va être enveloppé dedans. Cela va permettre de rendre meilleur le dodo de bébé. Le petit va alors se rappeler le cocon du ventre de sa mère.

L’emmaillotage a toujours existé partout dans le monde, mais l’origine de sa popularité, on l’a doit à l’Occident. Cela est dû grâce au pédiatre américain Harvey Karp qui ne cesse de parler de ses mérites. Selon lui, pour aider bébé à faire ses nuits, il lui faut ressentir une sensation d’enveloppement total qui avoisine celle qu’il percevait quand il était dans l’utérus. Retrouver la position qu’il adoptait in utero va à la fois le rassurer et l’apaiser.

Lorsqu’il est bien recouvert, il n’y aura plus de mouvements de bras non contrôlés qui sont causés par le réflexe de Moro et qui conduisent à un réveil brutal. L’emmaillotage est bénéfique pour éviter le sommeil agité du nourrisson et pour affirmer la compétence parentale. Néanmoins, il convient de préciser qu’il n’est pas utile d’emmitoufler votre petit durant toute la journée, car il faut qu’il ait un accès total à son corps pour pouvoir entretenir une relation avec l’extérieur. Si vous vous demandez jusqu’à quand emmailloter bébé, sachez que cela n’est nécessaire que pendant son sommeil et peut se faire jusqu’à ce que l’enfant soit en mesure de se retourner seul.

Comment emmailloter un bébé ?

Il existe certaines précautions dont il faut tenir compte pour réussir l’emmaillotage du bébé. Lorsqu’on parle d’emmaillotage, la première image qui nous vient à l’esprit est un nouveau-né qui est roulé bien serré dans un lange comme une momie. Cette pratique est souvent réalisée par des parents en Asie. Cependant, elle est vivement déconseillée par des spécialistes comme Manuela Briand. Cette dernière explique qu’une position droite n’est pas bénéfique pour le bébé. L’enroulement idéal pour lui est celui qui avoisine celui qu’il a eu dans le ventre de sa maman. En gros, lorsqu’il se trouve dans une couverture d’emmaillotage, le haut de son corps doit être regroupé. Ses mains doivent demeurer à côté de son visage tandis que ses hanches ainsi que ses jambes peuvent rester dans un état immobile.

Suite à de nombreuses études, il a été démontré qu’un enfant emmailloté fait face à des luxations de la hanche, comme il est souvent le cas pour les nouveau-nés dès leur naissance. Ce problème pourrait s’aggraver si l’enfant est serré trop fort et risque de ne pas pouvoir marcher. Il est donc conseillé de langer bébé de manière à ce que le tissu soit lâche sur la partie inférieure du corps. En effet, seule la partie au niveau du buste a besoin d’être regroupée. Mais même en n’ayant pas recours à un accessoire, il est possible de rassurer l’enfant en joignant ses mains sur son torse et en mettant une main au-dessus de sa tête.

 

Les règles de sécurité pour un emmaillotage sans danger

Chaque parent possède sa propre technique pour emmailloter son bébé. Cependant, comme toutes les pratiques ancestrales présentent leurs risques, il existe certains points à suivre obligatoirement pour bénéficier des avantages. Selon le point de vue de certains experts, la forte chaleur est l’ennemi redoutable de l’enfant, car cela peut l’exposer à de gros problèmes pouvant aller jusqu’à une mort subite. Or, l’emmaillotage peut mener jusqu’à cette malencontreuse situation s’il n’est pas effectué dans les règles de l’art. C’est pour cela que Manuela Briand a partagé des mises en garde, comme quoi il faut faire attention à ne pas utiliser un emmitouflage d’une grande épaisseur pour envelopper son petit.

Il existe de nombreux choix en la matière, vous pouvez, par exemple, user d’un lange en jersey qui est beaucoup plus fin, ou encore employer une gigoteuse d’emmaillotage. Si vous laissez aux mains une liberté de mouvement, cela réduit au maximum les dangers d’étouffement que présente le tissu quand il obstrue le visage en se défaisant. 

Pour obtenir un sommeil de bébé sans dérangement, évitez d’ajouter une couette en plus de la couverture, comme il n’est pas conseillé de mettre le petit dans une turbulette. En dessous, il est mieux de favoriser des vêtements légers comme un simple body. Afin d’abaisser le taux de mortalité de nourrisson, veillez à ne pas installer de tour sur le lit de bébé et en éloigner les oreillers et les jouets.

 

La technique d’emmaillotage d’un bébé

Prenez donc un lange afin de maintenir le haut de son corps, mais veillez à ce que ses mains soient libres pour qu’il puisse garder un contact avec son visage. Retenez ses épaules et ses bras bien enveloppés. Les hanches et jambes vont rester immobiles, mais il faut que le tissu soit lâche pour lui permettre de se plier ou de s’étendre.

Jusqu’à quel âge peut-on avoir un bébé emmailloté et quand arrêter ?

Pour aider bébé à dormir, la pratique est autorisée dès la naissance, surtout si vous avez un gros bébé alors que votre ventre était petit durant la grossesse. En effet, il est possible qu’il n’eût pas assez de place pour bouger et il pourrait avoir développé un sentiment de confinement. Il en est de même pour les enfants prématurés.

Par contre, au bout de ses 8 à 10 semaines, il est conseillé d’arrêter l’utilisation de cette technique, car, à ce stade, elle peut devenir contre-productive. Néanmoins, le cas est différent pour chaque personne. L’emmaillotage avec lange peut continuer jusqu’à ce que le sommeil agité du bébé ait complètement disparu. Il appartient à chaque parent d’étudier les réactions de son petit.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES