Maman et bébé à 9 semaines de grossesse

Dernière mise à jour: 25.10.21

 

Votre grossesse se poursuit à grande allure et vous êtes déjà à 11 sa qui marque le début du 3e mois. Les maux de grossesse sont encore présents même s’ils ne sont plus aussi intenses. Vous commencez à profiter un peu plus de votre nouvel état. De son côté, l’embryon se transforme en fœtus.

 

Les transformations chez le bébé

 

L’embryon se transforme en fœtus

Dorénavant, le bébé pèse 9 g pour une longueur de 5,5 cm. La plupart des organes sont déjà présents pour un fœtus de 9 semaines, notamment les membres qui se sont formés tout comme les muscles. Par conséquent, le fœtus effectue davantage de mouvements en sautant ou en se retournant. En réalité, il bouge dans tous les sens afin de profiter de son espace. Évidemment, la maman ne perçoit pas encore ces actions à 11 semaines d’aménorrhée de grossesse. À ce stade, tout est en place et l’embryon ressemble enfin à un petit humain, c’est pourquoi il est appelé fœtus.

Le développement du fœtus se poursuit

À partir de la période de 9 semaines de grossesse, les organes vont continuer leur croissance jusqu’à la naissance. En comparaison au corps d’un fœtus de 11 semaines d’aménorrhée, la taille de sa tête s’est déjà agrandie. Quoi qu’il en soit, les membres s’allongent au fil du temps et le bébé s’approche de plus en plus d’une forme humaine. Les jambes et les bras sont perceptibles. Concernant le visage, les traits se renforcent un peu plus. Les yeux se couvrent de fines paupières qui se positionnent sur leur emplacement définitif. De plus, les lèvres se dessinent davantage pour le fœtus de 9 semaines de grossesse. Pour le moment, les organes génitaux externes ne sont pas encore bien formés.

En revanche, il est possible de différencier les voies génitales à 9 semaines de grossesse. S’il s’agit d’une fille, alors le canal utéro-vaginal, les trompes de Fallope ainsi que les ovaires sont à leur place. Toutefois, si c’est un garçon, les testicules commencent à sécréter de la testostérone. Ce n’est pas fini, car le cerveau poursuit sa maturation tout comme les connexions entre les différents neurones d’un fœtus de 11 semaines.

À présent, les villosités qui entouraient l’œuf se concentrent essentiellement sur le site d’implantation de la paroi utérine où elles grandissent et se ramifient pour former un disque qui est le placenta. Ce dernier assurera par la suite les échanges entre le fœtus et la maman sans pour autant mélanger leur sang.


Les évolutions chez la maman

 

Les anciens symptômes persistent

La future maman qui vit sa 9e semaine de grossesse n’est pas totalement débarrassée des symptômes comme les malaises et les nausées matinales. Par contre, ces signes commencent à s’atténuer, notamment grâce à la baisse du taux de HCG. La mère peut encore se plaindre de sensation d’étouffement et de fatigue même s’ils ne sont plus intenses comme lors des premières semaines de grossesse. En outre, une femme enceinte de 9 semaines continue de souffrir d’hypersensibilité et de changement d’humeur. L’échographie qui devrait être effectuée d’ici quelques jours peut aussi inquiéter davantage la future maman. En effet, cet examen permet généralement de mettre fin à une période de doute concernant le risque de fausse couche à 11 sa.

Le ventre gagne en volume

Le développement du fœtus s’accélère pour une grossesse de 11 sa. Désormais, la taille de l’utérus ressemble à celle d’un pamplemousse. Si au début, la production d’hormones était très importante, elle va pouvoir se stabiliser à 9 semaines de grossesse. Par conséquent, certains symptômes vont disparaître peu à peu. Ce changement entraîne également la remontée progressive de l’utérus à l’intérieur de la cavité abdominale afin d’avoir davantage d’espace. Ceci permet d’alléger la vessie et de réduire les envies irrépressibles d’uriner. De son côté, le ventre s’arrondit peu à peu. Bientôt, vous ne pourrez plus porter des habits que vous mettez encore il y a quelques jours. En effet, vous allez constater que votre bassin s’élargit. Aussi, les seins s’arrondissent davantage vers 9 semaines de grossesse.

Quelques symptômes désagréables

Depuis le début de la grossesse, le volume sanguin s’accroît sensiblement afin de répondre aux besoins en oxygène du fœtus. Ceci peut engendrer quelques désagréments du côté de la maman. Dès le moindre effort, cette dernière peut souffrir d’essoufflement face à l’accélération du rythme cardiaque. À cause du retour veineux altéré, une femme à 11 sa de grossesse se plaint également de sensation de jambes lourdes.

Les démarches à effectuer

 

Les examens gynécologiques

En temps normalement, une femme enceinte de 9 semaines devrait avoir déjà effectué la première consultation prénatale. Il s’agit d’un examen obligatoire à faire avant la 15e semaine d’aménorrhée, c’est-à-dire avant la fin du 3e mois. Dans le cas contraire, il est grand temps de prendre rendez-vous avec votre gynécologue.

La première échographie est à réaliser pour une grossesse de 11 semaines. Cet examen est très attendu par la future maman, car c’est la première fois qu’elle voit le bébé. De plus, il permet de vérifier que le fœtus se forme et se développe normalement même s’il y a encore certaines anomalies qui ne peuvent pas être détectées. Si vous avez de la chance, vous pourriez déceler le sexe de votre bébé lors de cette échographie. Évidemment, vous pouvez préciser à votre médecin si vous souhaitez avoir ou non cette information.

Pour une grossesse de 9 semaines, la future maman doit procéder à d’autres examens médicaux. Elle devrait répondre à un questionnaire proposé par le professionnel de santé. Ensuite, il faudra effectuer le dépistage de la trisomie 21, de la syphilis, du sida, de la toxoplasmose ou encore la rubéole.

Préparez déjà un lit de bébé !

Un bébé peut dormir jusqu’à 18 h par jour, ainsi il est primordial de bien choisir un lit de bébé pour garantir la qualité de son sommeil. Dès la naissance à 6 mois, vous pouvez opter pour un berceau. En revanche, assurez-vous qu’il soit bien stable pour la sécurité de l’enfant. Sinon, le lit à barreaux constitue également un très bon choix.

Par contre, prenez le temps de vérifier qu’il soit conforme à la norme NF EN 716-1. La possibilité d’ajuster la hauteur du sommier est aussi très intéressante pour ménager votre dos. Si vous envisagez de faire du cododo alors il va falloir acheter un modèle qui s’accroche à votre lit. Cette solution est idéale si vous décidez d’allaiter.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES