Stress pendant la grossesse : les risques pour la mère et le bébé

Dernière mise à jour: 04.12.21

 

Certes, une grossesse devrait être une période heureuse et elle l’est ! Toutefois, cela n’empêche les différents changements tant au niveau du corps que du mental. Les hormones nous jouent souvent des tours, et plusieurs circonstances de la vie peuvent également impacter sur l’humeur ! C’est bien pourquoi les futures mamans ne sont pas à l’abri du stress, qui pourtant, n’est pas bon pour une grossesse.

 

Les stress passagers ne présentent aucun risque pour la gestation

Lorsqu’une femme est stressée, elle sécrète des cortisols qui sont des hormones pouvant traverser le placenta. Ces derniers parviennent jusqu’au sang du fœtus. Toutefois, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter, car tous les ressentis de la maman n’ont pas toujours des impacts sur sa grossesse et son bébé.

Concernant le stress de grossesse qui se manifeste au moment de savoir que vous attendez un enfant, il n’a pas non plus d’effet négatif sur votre état. C’est aussi le cas pour le stress émotionnel qui peut engendrer beaucoup d’émotions différentes. Notamment, chez les femmes qui vivent une gestation difficile. Dans tous ces cas, ces stress de grossesse n’influent pas sur la maman.

 

Le stress de grossesse : les conséquences pour la mère

Il existe des situations pouvant engendrer beaucoup de frustration chez la femme enceinte. Elles sont souvent liées à sa vie personnelle ou professionnelle. Notamment, le décès d’un proche, les problèmes dans le couple ou la perte d’un emploi. Ces événements augmentent le stress de grossesse et ils impactent directement sur la mère et le fœtus. Ils peuvent entraîner un retard de croissance chez le bébé et même un accouchement prématuré.

Le stress de grossesse : les conséquences chez le fœtus

Le stress de grossesse favorise aussi l’apparition de diverses pathologies du côté du bébé, comme les problèmes des voies respiratoires et des oreilles. Des études ont également démontré que les risques de souffrir d’eczéma, d’asthme et de rhinite allergique sont plus élevés pour les fœtus exposés au stress de grossesse. En outre, des chercheurs ont confirmé que chez une femme enceinte qui subit un stress sur une longue période, son placenta secrète de la corticolibérine qui aurait des impacts sur le bon développement du fœtus.

 

Aider la femme enceinte à surmonter son stress

Certes, il s’avère important de connaître les causes du stress. Par contre, il est aussi essentiel d’accompagner la mère pour qu’elle puisse vivre au mieux sa grossesse. L’objectif de cette action est donc de la rassurer pour l’aider à réduire le stress. Mais comment éliminer le stress chez la future maman ?

Afin qu’elle retrouve le bien-être, en parler tout simplement peut suffire largement. Elle devrait se sentir comprise et écoutée pour apaiser la situation. Sinon, le repos et la pratique de certaines activités comme le Yoga sont aussi conseillés. Certains accessoires deviendront indispensables dont le coussin de grossesse qui apporte un confort supplémentaire pour qu’elle puisse profiter d’une nuit complète et réparatrice.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES