Maman et bébé à 21 semaines de grossesse

Dernière mise à jour: 25.10.21

 

Arrivée à 21 semaines de grossesse, la maman commence à s’habituer aux changements qui s’opèrent dans son corps. Malgré quelques maux de grossesse qui persistent, elle se sent beaucoup mieux qu’au début. Aussi, le fœtus est très actif et il poursuit son développement tout en acquérant d’autres facultés. On fait le point dans cet article !

 

Les changements chez la maman

 

Certains maux de grossesse persistent

En cette 21e semaine de grossesse, le ventre de la mère prend davantage d’ampleur. Dorénavant, elle a du mal à cacher son petit bidon qui s’arrondit un peu plus que lors des premières semaines. Ce changement physique provoque inévitablement des modifications sur le corps d’une femme à 23 semaines d’aménorrhée. À ce stade, l’utérus pèse environ 700 g et le poids du placenta a beaucoup augmenté. 

Tout cela entraîne la compression des organes qui se situent à proximité. Cette période est aussi marquée par l’apparition d’affliction lombaire. Sans oublier la douleur ligamentaire de grossesse de 5 mois. Par ailleurs, les envies pressantes d’uriner persistent encore tout comme les troubles digestifs, notamment la constipation.

 

Le début de la production du premier lait

Les seins de la femme enceinte poursuivent leur préparation à leur fonction nourricière à la naissance du bébé. D’où la production du colostrum, il s’agit du liquide épais et jaunâtre qui permet d’alimenter le bébé pendant 2 à 3 jours après l’accouchement avant la montée du lait maternel. En général, l’organisme s’occupe de réabsorber cette substance. En revanche, on peut constater des écoulements. Si cela vous arrive, ne vous en faites pas, car c’est un fait tout à fait normal à 11 semaines de grossesse.

 

Le trouble de sommeil

À 23 semaines d’aménorrhée, la future maman ressent également de la fatigue qui peut être causée par le manque de sommeil. En effet, elle a du mal à trouver la position la plus confortable pour s’endormir à cause des changements subis par son corps. Par ailleurs, les femmes qui vivent leur première grossesse peuvent également se sentir angoissées à l’idée de l’accouchement qui approche à grands pas.

L’insuffisance en fer

Cette période de 21 semaines de grossesse peut aussi être marquée par une carence en fer. En effet, on constate le début de la production de globules rouges chez le fœtus. Pour ce faire, il tire tout simplement ces composants dans vos réserves sanguines. Pour y remédier, votre médecin pourrait vous prescrire du fer à consommer durant une période déterminée. Sinon, il est également recommandé de privilégier une alimentation enrichie en fer. Notamment les œufs ou les abricots secs.

 

La prise de poids

Une femme enceinte qui arrive à 23 semaines d’aménorrhée voit ses carences augmenter, notamment à cause des besoins du fœtus. En effet, ce dernier puise tout ce dont il a besoin pour sa croissance dans l’organisme de la mère. En revanche, la prise de poids est perceptible chez la maman. Vous devriez avoir gagné entre 3 à 5 kg à ce stade. Dans tous les cas, il est primordial de bien surveiller votre poids pour prévenir les éventuels risques à l’accouchement.

 

Les évolutions chez le bébé

 

Les mensurations du bébé

Durant la semaine 21 de la grossesse, la taille du fœtus est d’environ 25 cm. Quant au poids du fœtus de 23 sa, il est de 450 g. C’est-à-dire que sa masse est multipliée par 100 depuis le premier mois de grossesse. À partir de là, la croissance du bébé se fera moins vite au niveau de sa taille afin d’atteindre 50 cm à terme. Quant à son poids, il va encore se multiplier par 6 jusqu’à l’accouchement.

 

Le bébé est très actif

Pour une grossesse de 23 sa, le fœtus est très actif. En effet, il est capable d’effectuer jusqu’à 20 à 60 mouvements toutes les 30 minutes. Son corps est en train de s’harmoniser avec l’ensemble. Cela dit, la présence du bébé se concrétise davantage durant la semaine 23 de grossesse. Notamment avec la possibilité pour la maman de sentir son enfant bouger dans son ventre. Aussi, il est de plus en plus réactif à certains bruits. Ainsi, profitez-en pour lui parler ou même pour lui faire écouter de la musique.

 

L’acquisition de certains réflexes

Au cours de 21 semaines de grossesse, le fœtus continue à perfectionner le réflexe de succion qui est indispensable pour se nourrir correctement après la naissance. Pour ce faire, il absorbe le liquide amniotique. Par ailleurs, il peut dorénavant mettre son pouce dans sa bouche pour le sucer.

D’un autre côté, les poumons de l’enfant contiennent encore beaucoup de liquide. En outre, les alvéoles respiratoires continuent à se développer. Quoi qu’il en soit, le bébé commence à effectuer des mouvements « pseudo-respiratoires » même s’il ne respire pas normalement pour l’instant.

La maturation du placenta

Le placenta a fini son développement à 21 semaines de grossesse. Afin de maximiser les échanges gazeux et nutritifs entre le bébé et la maman, la membrane des villosités s’amincit jusqu’au terme de la grossesse. De plus, le placenta forme une certaine barrière permettant d’empêcher le passage des substances vers le fœtus. 

Quoi qu’il en soit, ce filtre n’est pas entièrement étanche aux molécules. Par conséquent, il faut faire attention aux médicaments que vous prenez puisqu’ils peuvent avoir des effets sur le bébé. Aussi, la consommation d’alcool et de tabac peut avoir des impacts négatifs sur le fœtus. Ainsi, il est conseillé de vous abstenir totalement.

On constate également la sécrétion des hormones qui permettent à la grossesse de 23 semaines d’aménorrhée de poursuivre son cours. C’est le cas pour l’estrogène et la progestérone. Le placenta s’occupe de l’approvisionnement en oxygène et en élément nutritif du fœtus.

 

Préparez déjà les ameublements nécessaires !

Avant toute chose, sachez que le coussin de grossesse est l’un des accessoires indispensables pour votre confort. Ensuite, pensez au berceau et à la commode à langer que le bébé va utiliser. Dans le choix de ce dernier équipement, il faut privilégier avant tout la protection de votre bébé. Ainsi, un modèle répondant à la norme NF EN 12 221 est recommandé puisqu’il est conforme aux exigences de sécurité actuelles. 

En comparaison avec une table à langer standard, ce meuble est beaucoup plus encombrant à cause des espaces de rangement intégrés. C’est pourquoi il est nécessaire de vérifier ses mensurations pour être sûr qu’il s’adapte à l’endroit qui lui est dédié. Évidemment, le design de la commode est tout aussi important. Assurez-vous qu’il soit en harmonie avec la pièce et les autres éléments présents.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES