Tout savoir sur le cordon ombilical

Dernière mise à jour: 17.05.22

 

Le cordon ombilical symbolise le lien entre la mère et le fœtus durant la grossesse puisqu’il conditionne les échanges vitaux. Permettant à la gestation de se dérouler correctement, il doit pourtant être coupé après l’accouchement pour que le nouveau-né puisse être plus autonome. Voici tous les détails que vous devez connaître à ce sujet.

 

Les particularités du cordon ombilical du bébé

L’augmentation de la quantité du liquide amniotique entraîne la formation du cordon ombilical qui est le fruit de la fusion de l’amnios et du chorion. Il s’agit d’un organe important qui garantit le bon déroulement de la grossesse. Assurant un lien incontournable entre l’enfant et la mère, il joue un rôle essentiel dans les échanges vitaux par le biais du placenta.

L’aspect du cordon ombilical varie en fonction du stade de la gestation. En effet, cet organe est à la fois court et épais avant le 3e mois de grossesse. Durant cette période, il renferme les anses intestinales de l’enfant. Plus tard, il s’allonge petit à petit afin de permettre au fœtus de bouger en toute liberté. Vers la fin de la grossesse, sa longueur peut varier entre 30 et 100 cm.

Au moment de couper le cordon ombilical, le médecin utilise 2 pinces afin de stopper la circulation sanguine. Après la découpe, il met une pince en plastique à quelques centimètres du ventre du nourrisson et qui est retirée lorsque le cordon est suffisamment sec.

 

Quel est le bon moment pour couper le cordon ?

Cet organe perd totalement son utilité après l’accouchement. Dès la première inspiration du nouveau-né, il est capable de s’oxygéner de manière naturelle. En plus, son alimentation est apportée soit par l’allaitement soit par la prise de lait infantile.

On a toujours considéré que le cordon ombilical doit être immédiatement sectionné suite à la sortie du nourrisson afin de limiter les pertes de sang. Ainsi, cette opération est souvent exécutée dans les 10 à 20 secondes qui suivent la naissance. Pourtant, cette technique a été récemment remise en question. D’après les résultats des analyses effectuées, couper tardivement le cordon ombilical, entre 1 à 3 minutes après l’accouchement, aurait des effets bénéfiques pour le nourrisson. Il semblerait que cette nouvelle pratique favorise l’apport sanguin supplémentaire pour prévenir les carences en fer.

Comment prendre soin du cordon ombilical après l’accouchement ?

Cet organe peut être sujet à des problèmes d’infections entraînant d’autres soucis de santé. Il faut savoir qu’il comporte des vaisseaux sanguins pouvant faciliter le contact avec les bactéries et les virus divers. D’où l’importance de veiller à sa propreté au quotidien. Par ailleurs, il n’y a aucune raison de vous inquiéter, car vous ne risquez pas de faire mal à votre enfant lorsque vous nettoyez le cordon ombilical. Enfin, de ce qui reste !

Les étapes à suivre :

  • N’oubliez pas de vous laver les mains avec de l’eau et du savon.
  • Imbibez un coton-tige avec du sérum physiologique ou de l’eau tiède que vous avez porté à ébullition. Faites le tour du cordon pour éliminer les débris. Servez-vous de l’autre bout pour faire sécher.
  • Ayez l’habitude de replier la couche de l’enfant pour éviter les contacts fréquents causant des frottements.
  • Méfiez-vous de l’utilisation de l’alcool à friction et des crèmes vendus sur le commerce puisqu’ils entraînent la chute tardive du cordon. Laissez ce dernier à l’air libre pour qu’il sèche plus rapidement.
  • Poursuivez le nettoyage même si le cordon ombilical est tombé. Attendez qu’il cicatrise complètement avant d’arrêter. Attention à ne pas le tremper longtemps dans la baignoire pour bébé pendant son bain.

 

À quel moment tombe le cordon ombilical ?

Après la découpe de cet organe lors de l’accouchement, il y a une partie qui s’assèche peu à peu. Elle finit par tomber avant 4 semaines, chez certains nourrissons sa chute s’effectue au bout des 15 jours suivant la naissance.

 

Comment s’y prendre lorsque le cordon se replie ou s’il est arraché accidentellement ?

Il peut arriver que le cordon ombilical se replie au niveau de la base. Par conséquent, cette zone demeure humide et le risque d’avoir un cordon ombilical infecté est important. Face à cela, il met également plus de temps avant de tomber.

Pour pouvoir le dégager facilement sans causer de douleur, humidifiez légèrement avec du sérum physiologique. Après cela, pensez à bien nettoyer la base et à faire sécher. Par ailleurs, si jamais le cordon est arraché accidentellement, il est fort probable qu’il saigne. Dans ce cas, mettez une compresse jusqu’à ce que le saignement s’arrête. Puis, rendez-vous chez un professionnel de la santé pour obtenir les soins adaptés.

À quel moment se rendre chez le praticien ?

Consultez immédiatement votre médecin si l’enfant de moins de 1 mois présente de la fièvre, même s’il n’a pas de nombril qui saigne ou d’autres symptômes. Faites de même lorsque vous constatez les signes suivants :

  • Le nombril saigne suite à la chute du cordon
  • La base est enflée
  • Une odeur forte émane du cordon
  • Apparition d’écoulement qui peut être du pus ou du sang
  • Le cordon a du mal à cicatriser, en plus il y a un suintement léger dans le nombril
  • Le cordon est encore en place 4 semaines après la naissance

 

 En résumé

  • La chute du cordon ombilical s’effectue souvent avant l’âge d’un mois et même plus tôt, au bout de 15 jours.
  • Un nettoyage quotidien est obligatoire selon la méthode précédente.
  • Veuillez bien sécher cette zone après chaque bain pour accélérer sa chute.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES