Que se passe-t-il pendant la deuxième grossesse ?

Dernière mise à jour: 18.06.24

 

Il est tout à fait normal que plusieurs questions se bousculent dans votre tête quant à l’arrivée du 2e bébé : suis-je prête pour un deuxième bébé ? Est-ce que la 2e grossesse sera identique à celle de mon premier enfant ou va-t-elle être plus dure ? Serai-je plus fatiguée ou, au contraire, aurai-je plus d’énergie pour la deuxième ? Que dois-je faire pour me préparer à recevoir ce 2e enfant ? Nous allons essayer d’éclaircir tous vos doutes dans cet article.

 

Quels sentiments peut-on avoir à la connaissance de sa 2e grossesse ?

Il est juste de reconnaître que chaque grossesse est spéciale. Mais il arrive souvent qu’une maman angoissée craint de revivre les difficultés qu’elle a rencontrées durant sa première grossesse lorsqu’elle prend connaissance de la seconde. Toutefois, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car avoir des sentiments contradictoires est tout à fait naturel dans cette situation. Heureusement, les femmes ont, en général, confiance en elles quand elles sont informées qu’elles vont avoir un 2e enfant puisqu’elles savent déjà à quoi elles doivent s’attendre.

Néanmoins, cela ne les empêche pas de redouter l’arrivée des moments pénibles qu’elles ont vécu dans le passé avec le 1er. Il est alors normal d’avoir peur de l’arrivée du deuxième bébé, surtout si vous avez eu une rude 1ere grossesse. Par exemple, vous pourriez devenir anxieuse en pensant à l’idée de revivre les anciens symptômes, la douleur du 1er accouchement, l’échographie inquiétante ou encore le difficile retour à la maison.

 

La 2e grossesse est-elle plus fatigante ?

Le ventre pour une 2e grossesse est généralement plus lourd à porter que la première. La fatigue est plus grande et c’est une chose normale, car en plus d’avoir un deuxième bébé en route, vous devez aussi vous occuper de votre 1er enfant. Si vous vous sentez épuisée, n’hésitez surtout pas à solliciter l’assistance de votre partenaire ou de votre entourage. Il est sûr qu’ils se feront un plaisir de vous aider pour réaliser certaines tâches.

Malgré la fatigue qui vous gagne, veillez quand même à ne pas négliger votre 1er enfant. Pour qu’il n’ait pas de pensée négative, évitez de lui dire que vous êtes exténuée à cause du bébé. Enlevez donc de votre vocabulaire les phrases comme « Maman est éreintée parce qu’elle doit porter un bébé dans son ventre ». Essayez d’adapter quelques routines, de vous ménager afin de pouvoir faire face à cette période difficile. Par exemple, au lieu d’aller le bercer dans sa chambre, vous pouvez rester sur le divan où vous êtes déjà allongée pour lui lire une histoire. Votre conjoint pourra ensuite l’emmener dans son lit une fois qu’il est endormi.

 

Allez-vous aimer votre second enfant autant que le premier ?

Une fois qu’on est parent, il est normal, et ça arrive souvent de se demander si on va pouvoir donner la même affection et fournir autant d’attention au 2e enfant, de la même manière que l’on a fait pour le premier, mais ne vous inquiétez pas ! Même si vous avez probablement moins d’énergie et de temps une fois que vous aurez accouché, vous serez toujours en mesure de donner beaucoup d’amour.

Votre 2e bebe aura aussi la chance d’avoir comme modèle une grande sœur ou un grand frère. Il sera stimulé et enrichi par les interactions et l’attention que lui donnera l’aîné.

 

Comment préparer votre 1er enfant à l’idée que vous allez avoir un deuxième bébé ?

En général, la plupart des parents se réservent le droit d’annoncer l’arrivée du second bébé à son aîné à la fin du 1er trimestre de la 2e grossesse, car à ce moment-là, le risque de fausse couche est réduit. Si vous prévoyez de le dire à quelqu’un d’autre, il est préférable que votre premier ne le découvre pas de cette personne par accident. Néanmoins, ayez à l’esprit que cette nouvelle est encore beaucoup abstraite pour un petit, mais pas d’inquiétude, cela va devenir plus clair pour lui au fur et à mesure que le ventre grossit.

Il existe différentes méthodes pour préparer votre 1er enfant. Par exemple, vous pouvez :

  • Organiser une rencontre entre lui et un nouveau-né dans son entourage. Il va ainsi savoir à quoi sa petite sœur ou son petit frère va ressembler.
  • Lui raconter l’histoire de sa naissance, lui faire regarder des photos lors de votre première grossesse ou de lui étant bébé. N’oubliez pas de lui répéter que votre amour pour lui ne diminue pas même quand le second bébé sera arrivé.
  • Lui faire participer aux préparatifs, comme ça il sentira qu’il est utile et important. Il peut par exemple aider à choisir des vêtements pour le bébé, à choisir la couleur de la baignoire pour bébé, ou encore réaliser des dessins à accrocher dans la chambre de celui-ci.

Est-ce qu’amener l’aîné à l’échographie est une bonne idée ?

Avant tout, cette décision dépend de l’aval de l’hôpital. Vous devez donc d’abord vous renseigner si la présence des enfants est autorisée lors d’une échographie. Néanmoins, si la réponse est positive, un enfant de moins de 3 ans ne serait pas en mesure de comprendre ce qu’il aperçoit. 

Par contre, les enfants les plus âgés pourraient aimer ce qu’ils voient au moment de l’échographie, mais cela va dépendre de leur maturité ainsi que de leur patience.

 

Quelles sont les choses à retenir ?

  • Rassurez-vous, car ayant déjà été enceinte une première fois, vous saurez à quoi vous attendre pour la 2e grossesse.
  • Évitez de dire à votre enfant que vous êtes épuisée à cause du bébé.
  • Il est indispensable de préparer l’aîné à la naissance de son petit frère ou de sa petite sœur et de lui rappeler votre amour pour lui malgré la situation.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES