Pourquoi et comment savoir si son enfant est HP ou EIP ?

Dernière mise à jour: 07.05.21

 

Plus de 2% des enfants en France bénéficient d’une précocité intellectuelle. Ils se démarquent par leurs curiosités qui se présentent souvent sous la forme de questionnements. Néanmoins, détecter si un enfant est « surdoué » reste un peu compliqué. Pour vous aiguiser, nous vous proposons quelques indices qui ne trompent pas. 

 

Un enfant à haut potentiel : c’est quoi ?

Un enfant est décrit comme surdoué lorsqu’il affiche un quotient intellectuel de plus de 125 points, peu importe son niveau scolaire. Cet indice reste le plus évident pour discerner un enfant à haut potentiel selon les psychologues. Notez cependant que chaque bambin est différent les uns des autres et possède chacun ses particularités. Voici les termes qui les déterminent : EIP ou Enfant intellectuellement précoce, THQI se dit d’un petit qui dépasse un QI de 145 points et HQI traduit par Haut quotient intellectuel avec un QI de 130. Pour les enfants surdoués et intellectuellement précoces, on peut utiliser les termes HPI et THPI.

Quelle est la différence entre précoce et surdoué ? À quel moment peut-on percevoir des signes ? Dès la naissance du petit. Effectivement, la douance commence lors des regards échangés qui d’ailleurs paraissent très profonds chez les bébés surdoués au berceau. Les indices s’accentuent quand ils grandissent. Ils se traduisent généralement par l’autorité qu’ils exercent envers leurs parents. La raison ? Ils désirent que les choses s’accélèrent de leur côté. De même, ils n’aiment pas la routine étant donné que la vitesse de leurs pensées est élevée par rapport à celles de leurs camarades.  

Les indices de précocité dès la naissance à 6 mois

Un enfant à haut potentiel émotionnel envoie des signaux dès sa naissance. Il est plus attentif aux éléments qui l’entourent. Aussi, il lance souvent un regard expressif et très perçant. Il a tendance à vous fixer avec une intensité parfois déconcertante. En d’autres termes, il voit tout ce qui se passe autour de lui. Le bébé adore le contact et il possède une forme de sociabilité accrue bien qu’il ne communique pas encore. Étant donné qu’il a un haut potentiel intellectuel, il détecte facilement les expressions faciales de sa maman.

Il s’alerte au moindre bruit et il fait preuve d’une hypersensibilité notamment aux images, aux goûts, aux couleurs ainsi qu’aux odeurs. Il stoppe chaque geste lorsqu’il perçoit quelque chose qui attire son attention. Vous pouvez même remarquer qu’il se pose des questions à travers son regard. Pour y remédier, il suffit de lui donner des explications adéquates, et le tour est joué ! Il finira par se calmer. Contrairement à d’autres bébés, un enfant surdoué a la capacité de se concentrer sur un détail jusqu’à plus de 5 minutes.  

 

Les indices de précocité de 6 à 12 mois

Pour reconnaître un enfant haut potentiel, il faut rester attentif à tous ses gestes. La preuve ? Il observe une scène avant de se ruer dans n’importe quelle activité. Il regarde longuement ce qui se produit face à lui et tient compte des nombreux risques qui se présentent avant d’agir. Un enfant zèbre se démarque aussi par son comportement. Il s’énerve facilement quand on ne lui donne pas ce qu’il veut. La raison ? Il n’est pas du genre à attendre. Il apparaît également exigeant notamment par rapport à l’heure de son biberon.

Il est toujours au taquet et adore être éveillé. Sachant que son cerveau fonctionne en permanence, il préfère s’occuper et effectuer des activités. Son intelligence lui permet de se montrer plus tonique et dynamique. Dans la plupart des cas, un enfant HP trouve facilement la position marche sans avoir à marcher sur quatre pattes. La coordination des pas se fait plus aisément qu’il arrive à poser un pied devant l’autre vers ses 10 mois.  

 

Les indices de précocité de 1 à 2 ans

Vivre avec un bambin avec un Anpeip élevé ne vous donne pas droit au repos. Effectivement, il commence à parler dès l’âge de 1 an. À 1 an et 4 mois, il a la capacité de bien articuler ses mots et bien sûr de prononcer une phrase entière correctement. Avec un cerveau en activité continue, l’enfant arrive à formuler des mots compliqués à 18 mois et bien évidemment à les utiliser à bon escient. Vous pouvez remarquer qu’à un moment donné, votre bout de chou peut communiquer avec vous d’ailleurs, les plus surdoués arrivent à faire une phrase complète sans difficulté.

Ces raisons expliquent pourquoi il est important de ne pas commettre une erreur durant les petits moments de complicités de lecture de comptines ou d’histoire. Il la détectera facilement ! Avec une bonne mémoire, il connaît tout le déroulement et tous les passages du livre. Il n’hésitera pas à agir si jamais vous avez oublié de mentionner un détail, par exemple. 

 

Les indices de précocité de 2 à 3 ans

Arrivé à cet âge, le petit surdoué veut vivre de nouvelles expériences chaque jour. On peut le définir comme un petit dormeur. Ses parents doivent être conscients de la précocité et l’hypersensibilité bébé. Avec ses sens en éveil continu, il distingue trop facilement les bruits et il ressent à peu près tout. Cela peut devenir gênant à la longue.

Il détecte aussi les goûts inhabituels comme les thyms, les orangers, les basilics, etc. Il peut même vous impressionner en prononçant des mots difficiles. Pour nourrir un peu sa connaissance, un enfant haut potentiel adore poser des questions. À vous de lui répondre correctement pour qu’il puisse comprendre le pourquoi du comment. Autrement, son impatience risque de se transformer en rage ou colère. Comme indiqué précédemment, un surdoué n’arrive pas à gérer son émotion.

Cette raison explique pourquoi il casse tout ce qu’il y a autour, il pleure ou il crie. Si vous remarquez qu’il se montre indifférent en vous voyant de loin, par exemple, ne lui en voulez pas. Il essaie de se contrôler pour limiter justement les déboires. Vous recherchez une activité qui l’occupe ? Essayez l’écriture et trouvez-lui des jeux appropriés. Vous verrez, il va adorer ! N’hésitez pas à faire une décoration chambre de bébé adaptée. Un petit coin bibliothèque avec une veilleuse, des livres, des stylos et des cahiers fera parfaitement l’affaire ! 

 

Les indices de précocité de 3 à 4 ans

Reconnaître un surdoué n’est pas un jeu d’enfant. Avant, il faut d’abord faire un test haut potentiel. Un enfant HP de 3 à 4 ans est capable de lire tout seul et surtout de décrypter la façon dont se forment les syllabes. Pour l’accompagner dans sa croissance, il est indispensable de se rapprocher de lui, de le soutenir, et de le corriger à chaque erreur. Bien qu’il soit un enfant compliqué, il trouve ses marques et se libère en réalisant ses plus beaux dessins. Il a par exemple la capacité de reproduire les traits caractéristiques d’un visage, les expressions, l’architecture des maisons à travers de simples dessins. Le résultat ressemble généralement à celui d’un enfant de 8 ans. Le rendu est donc meilleur.  

Les indices de précocité à partir de 5 ans

Une fois qu’il dépasse ses 4 ans, il peut lire comme un grand. La précocité de votre bambin se détecte généralement dans sa difficulté à écrire. La coordination entre ses mains et son cerveau peut parfois devenir un peu compliquée. C’est pourquoi il est toujours recommandé d’aller voir un professionnel pour l’aider dans son apprentissage. Un expert fera en sorte justement de déterminer ses réelles particularités et de les exploiter facilement. À partir de 5 ans, les surdoués essaient de faire généralement profil bas pour ressembler à ses confrères.

Aussi, ils désirent avoir des amis comme tout le monde bien évidemment. Il arrive cependant qu’ils craquent à cause de leur sensibilité. Ils ne parviennent pas à gérer leurs émotions surtout face aux jugements des autres. Pour y remédier et pour les aider à avoir de nouveau confiance en eux, pensez à les diagnostiquer. En trouvant la source du problème, il est plus facile de le vaincre et de permettre au EIP de profiter pleinement du potentiel de bébé précoce. 

 

Enfant surdoué : comment les parents gèrent-ils la situation ?

Avoir un enfant surdoué dans son foyer n’est pas toujours perçu de la même manière par les parents. Si certains sont fiers, d’autres ressentent un mélange de peur et d’appréciation. Les relations familiales se passent généralement très bien sauf quand il fait des crises de nerfs, par exemple. Dans tous les cas, il est essentiel de le soutenir et surtout de l’aider à affronter la vie pour qu’il ait un avenir meilleur. Conscientes justement des soucis des parents, de nombreuses associations ont vu le jour depuis plusieurs années.

Elles ont pour rôle principal de s’occuper des enfants précoces. Elles travaillent généralement avec des médecins spécialisés qui proposent aux parents d’effectuer un bilan psychométrique à leurs enfants afin de déterminer justement leur niveau de QI. Le programme se fera ensuite en fonction du résultat reçu. Pensez à trouver des experts dans le domaine pour éviter les mauvaises surprises. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments