Maman et bébé à 10 semaines de grossesse

Dernière mise à jour: 25.10.21

 

Arrivée à 10 semaines de grossesse ou 12 sa, vous êtes presque à la moitié du 3e mois. En comparaison aux dernières semaines, vous êtes beaucoup plus détendue. Par ailleurs, vous aurez droit à un grand moment d’émotion, car il est temps d’effectuer l’examen prénatal qui s’accompagne de la première échographie du fœtus de 12 semaines d’aménorrhée.

 

L’évolution de l’embryon

Un fœtus à 10 semaines de grossesse mesure 7,5 cm et il pèse environ 20 g. Malgré la petite taille du fœtus, il est très actif dans le ventre. Durant ces phases de mobilité, il redresse la tête, il tend les membres et se met souvent en boule. Ces comportements sont le résultat du développement des muscles et des articulations. Dans certains cas, ces mouvements peuvent être visibles lors de l’échographie. Par contre, la maman ne les ressent pas encore à 12 semaines d’aménorrhée de grossesse. Concernant ses capacités cardiaques, le battement de son cœur est très élevé, c’est-à-dire 160 à 170 pulsations par minute.

À 10 semaines de grossesse, les traits du visage commencent un peu à se dessiner. Bientôt, les parties comme les oreilles, la fosse nasale ainsi que les yeux se mettront à leur place. Certes, la formation des paupières est aboutie, par contre elles restent encore fermées pendant un certain temps. Les bulbes pileux font également leur apparition dans la peau d’un embryon de 12 semaines d’aménorrhée.

Vers la semaine 12 de la grossesse, on constate de nombreux développements chez le bébé. En effet, les jambes et les bras poursuivent leur évolution. Par ailleurs, les orteils et les doigts apparaissent peu à peu. De plus, un fœtus à 10 semaines de grossesse subit aussi la croissance des cellules indispensables pour lutter contre le diabète. Elles contiennent des hormones qui garantissent l’équilibre du taux de sucre dans le sang. En outre, les organes génitaux continuent également leur différenciation. En revanche, il est encore impossible de déceler le sexe pour une grossesse de 12 semaines d’aménorrhée. Tout cela montre clairement que le développement du fœtus se poursuit, étape par étape.

Les changements chez la maman

Au bout des 10 semaines de grossesse, la maman peut souffler un peu. En effet, les désagréments comme la fatigue et les nausées commencent à s’estomper. Notamment grâce à la baisse du taux d’HCG. En comparaison avec le premier trimestre, la pression subie par la vessie est réduite. La taille de l’utérus a sensiblement augmenté et il ne peut plus rester au niveau pelvien. C’est-à-dire qu’il remonte vers le haut afin d’avoir plus d’espace. Par conséquent, vous aurez moins envie d’aller aux toilettes. 

Par ailleurs, vous devez savoir que les femmes enceintes sont beaucoup plus sensibles aux infections urinaires. Face à cela, il est conseillé d’être prudent aux symptômes qui pourraient apparaître à la 10e semaine de grossesse. Si au début de la grossesse, vous avez eu une perte d’appétit alors ce problème devrait se régler assez rapidement. Quoi qu’il en soit, il est important de faire attention à ce que vous mangez pour que ce soit bénéfique pour vous et pour le bébé. Évidemment, vous ne devriez pas hésiter à demander des conseils auprès de votre médecin.

À 12 semaines d’aménorrhée, les pertes vaginales peuvent devenir plus abondantes. En temps normal, elles devraient être inodores. En revanche, si elles dégagent une odeur très forte, il vaut mieux consulter votre médecin. Vous pourriez avoir besoin de suivre un traitement pour soigner ce problème à 12 sa d’aménorrhée.

On constate aussi l’augmentation du volume sanguin au cours des 12 semaines d’aménorrhée. Il peut accroître jusqu’à 20 % de plus par rapport au premier trimestre. Ce changement rend votre visage plus radieux et vous avez bonne mine. Par contre, il y a des conséquences auxquelles vous pouvez être confronté. Ce volume sanguin accru peut augmenter la sensibilité de vos dents. Cette situation peut aussi entraîner des saignements du nez. Ce sont des symptômes qu’il faudra surveiller à 12 sa de grossesse.

 

Quelques conseils

La première échographie devrait être effectuée au cours des 12 semaines d’aménorrhée. Cet examen est indispensable pour obtenir des informations permettant de faire un suivi complet de la grossesse. En effet, l’échographiste vérifie le nombre de fœtus et sa vitalité. En même temps, il procède à l’écoute du battement de cœur de l’embryon. Ce n’est pas fini, puisqu’il effectue également la mesure de la clarté nucale qui est associée aux marqueurs sériques ainsi qu’à l’âge de la maman. À partir de ces indications, le professionnel de la santé évalue les risques de la trisomie 21.

Le projet de naissance est aussi une étape importante. Ainsi, c’est le bon moment pour prévoir le type d’accouchement que vous souhaitez avoir. L’idéal, c’est d’y réfléchir avec le professionnel de santé qui vous prend en main. Dès maintenant, vous pouvez également constituer votre propre dossier de grossesse. Vous pouvez y rassembler les images des échographies et les résultats de vos analyses. À chaque consultation prénatale, il suffit de les emporter.

C’est aussi le bon moment pour apporter des soins à votre ventre. Pour éviter l’apparition des vergetures, il est conseillé d’appliquer un produit hydratant. Que ce soit de la crème ou de l’huile, ces produits vont augmenter la souplesse de la peau pour qu’elle puisse s’adapter à tous les changements. Enfin, vous devriez aussi envisager d’effectuer les démarches administratives si vous travaillez. Cette étape est nécessaire pour prévenir votre employeur afin de prévoir le congé de maternité.

Aménager et décorer la chambre

Dès sa naissance, un nourrisson a besoin d’un environnement calme et apaisant qu’il puisse adopter rapidement. Cela dit, la décoration de la chambre de bébé est une étape à effectuer au début de la grossesse. Évidemment, l’agencement de la pièce dépend principalement du sexe de l’enfant. Cette information peut jouer dans le choix des couleurs et des éléments décoratifs.

En dehors de la peinture et du papier, vous pouvez également ajouter des cadres ou des stickers au mur. Il est également conseillé d’opter pour des mobiliers fonctionnels avec un effet épuré. Si vous envisagez d’allaiter, n’oubliez pas d’y intégrer un fauteuil. Concernant l’éclairage, privilégiez les lampes qui génèrent des lumières douces.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES