Une balancelle – utile pour combien de temps ?

Dernière mise à jour: 03.04.20

 

Article de puériculture par excellence, la balancelle permet aux parents, en l’occurrence la mère, de déposer un bébé quelques instants pour vaquer à des occupations précises. Malgré ce côté pratique qui pourrait servir à chaque fois que le besoin s’en ressent, la question de la validité d’utilisation se pose souvent.

 

Le poids et la taille, premiers facteurs de limitation

Dans l’objectif de savoir combien de temps une balancelle pourrait servir, les réponses restent nombreuses et personnalisées. Les fabricants mentionnent bien une plage d’utilisation, du genre « de la naissance à 9 mois ». Cependant, cette mention reste tout à fait aléatoire, sachant que la réalité peut se présenter sous des aspects pour le moins inattendus.

De ce fait, il est préférable de se baser sur d’autres paramètres, pour délimiter la période d’utilisation d’une balancelle. L’un des critères sur lequel vous pouvez vous baser concerne l’évolution du poids de votre bébé. Généralement, les différentes marques essaient de proposer des produits qui pourront vous servir le plus longtemps possible. Cependant, la plupart des modèles supportent en moyenne un poids maximal de 9 à 13 kilogrammes. Certaines versions haut de gamme peuvent accueillir jusqu’à un enfant de 18 kilogrammes, mais bien évidemment, l’accessoire nécessitera un emplacement conséquent.

Un autre facteur à tenir en compte se représente par la taille du bébé à mettre dans la balancelle. Bien que cet équipement constitue un matériel d’appoint et non pour une utilisation portée sur la durée, l’enfant qui s’y trouve doit quand même ressentir le maximum de confort. Si le problème ne se pose pas réellement pour un nouveau-né, donc de petite taille, la limite peut se dévoiler lorsque vous constatez que votre enfant ne tient plus dans l’espace qui lui est réservé.

Dans ce premier cas de figure, le moment de dire au revoir à la balancelle dépend donc plutôt du poids et de la taille de votre enfant. Selon son rythme de croissance et son patrimoine génétique, il pourrait peser plus de 13 kilos avant d’avoir atteint ses neuf mois. À l’opposé, il pourrait également ne pas encore atteindre ce poids après 9 mois, et tenir encore dans la balancelle avec sa petite taille. Il vous appartient alors de décider du moment où vous devez ranger cet équipement de puériculture.

L’influence de l’éveil et de la motricité

Un autre facteur à considérer avant de mettre la balancelle au placard concerne les capacités physiques et psychologiques du bébé. Lorsque vous le mettez dans la balancelle, ne serait-ce que pour quelques minutes, vous pourrez constater, selon son comportement, combien de temps vous pourrez vous servir de ce mobilier.

Dans un premier cas, vous disposez d’un bébé calme. Même après ses trois premiers mois, s’il a bien effectué son éveil et indiqué une motricité normale, votre bébé ne gigote pas dans tous les sens et reste bien sage, à scruter son environnement et à profiter du mouvement de balancier, il est clair que vous pourrez vous en servir encore pour un certain bout de temps. Dans ce contexte, si votre enfant n’effectue aucune réaction quand vous le posez dans sa balancelle, vous devrez vous en tenir aux paramètres précédents, à savoir le poids et la taille, pour décider de vous en séparer. Si ces deux limites ne sont pas encore atteintes, vous aurez alors toujours un allié tant que l’enfant reste bien tranquille. Qui sait, peut-être que lui non plus n’a pas encore envie de s’en séparer, et profite au maximum de chaque moment où il s’y trouve.

Dans un second cas, il peut se produire exactement le phénomène opposé. En d’autres termes, votre bébé a effectué son éveil, et sa motricité est telle qu’elle ne le laisse pas tranquille un seul instant. Dès que vous le posez dans la balancelle, il commence à gigoter, à se tortiller et même à se retourner. Dans cette situation, vous devez avant tout disposer d’un accessoire de bonne qualité, qui pourra supporter tout ce débordement d’énergie. Au besoin, voici notre liste des meilleurs produits pour vous permettre de placer votre enfant en toute sécurité. Cependant, si votre enfant démontre beaucoup de turbulence, le risque de basculement peut toujours se produire. La meilleure décision à prendre à ce moment est de replier la balancelle, et d’opter pour un autre accessoire, comme un tapis de sol par exemple. Il y aura ainsi moins de risque d’accident.

Autres paramètres à considérer

La balancelle apporte sans aucun doute une aide appréciée dans certains moments où vous prenez soin de votre petit. Néanmoins, son utilisation nécessite quelques précautions, et le suivi strict de ces conditions constitue également un impératif pour pouvoir utiliser cet équipement. Par exemple, s’il s’agit d’un nouveau-né, vous devez vous arranger pour qu’il y repose bien à l’horizontale, et que l’accessoire dispose d’un réducteur, une sorte de coussin pour maintenir la tête. Par ailleurs, en tant que solution d’appoint, il est impératif que vous ne laissiez le bébé à l’intérieur que vingt à trente minutes au maximum, et surtout pas toute la journée.

Dans le cas contraire, vous risquez de porter atteinte à la croissance normale de l’enfant. En effet, sa colonne vertébrale risque de subir les conséquences d’un support appuyé trop longtemps sur le dos, surtout si l’enfant n’a pas encore toute sa motricité. Enfin, si vous décidez quand même de laisser votre enfant plus longtemps que prévu dans la balancelle, vous devez vous assurer de lui permettre de se dégourdir suffisamment par la suite sur un tapis de sol par exemple, ou sur votre lit, en maintenant la surveillance bien entendu. Bouger ses membres l’aidera à se remettre en forme rapidement.

Si vous pouvez assurer de respecter ces précautions d’utilisation, la balancelle pourra vous accompagner tout au long du processus de croissance de votre enfant. Elle pourra ainsi servir jusqu’au moment où vous aurez décidé de vous en séparer, lorsque la taille, le poids ou la vitalité de votre enfant l’indiquera. Dans le cas contraire, optez plutôt pour un autre accessoire beaucoup plus simple.

 

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier