Le sexe pendant la grossesse : comment s’y prendre ?

Dernière mise à jour: 07.05.21

 

La grossesse est un grand événement qui chamboule souvent le couple. Il peut néanmoins modifier les envies comme les désirs chez la femme. Bien que la libido puisse changer, elle n’empêche pas les amoureux d’avoir des relations sexuelles. Qu’en est-il alors d’une femme enceinte et du sexe ? 

 

Les changements perçus au niveau du désir sexuel

Le plaisir féminin est un sujet que l’on aborde rarement. Or, chaque femme a aussi le droit de se sentir aimée et désirée durant sa grossesse. Quoi de mieux qu’une relation sexuelle pour un couple épanoui ? 

La grossesse est une période délicate pour une femme. Chacune d’entre elles la vit différemment. Les besoins et les envies changent généralement tous les trimestres. Les modifications hormonales affectent le corps de la gent féminine dès le début de la gestation. La plupart ressentent une hypersensibilité au niveau des seins et surtout un épuisement. Certaines d’entre elles développent une sorte de complexité à cause de la prise du poids, d’où une faible énergie pour le sexe. Il arrive cependant que les relations sexuelles sexe femme sont plus fréquentes qu’avant à cause des hormones. Plusieurs femmes enceintes se sentent plus en confiance à cause de leurs formes voluptueuses. 

Pour certaines, faire l’amour avec leur partenaire devient un pur plaisir. La raison ? La multiplication de l’afflux de sang qui arrive dans la région pelvienne. Ce phénomène entraîne une sensibilité plutôt agréable selon elles. D’autres cependant constatent un inconfort. Si la sensibilité de vos seins vous dérange, n’hésitez pas à essayer de nouvelles expériences en incitant votre partenaire à explorer d’autres zones de votre corps. 

Vous remarquez un changement au niveau de la flore vaginale comme la sécheresse ? Pensez à consulter votre médecin et demandez son avis sur l’utilisation d’un lubrifiant vendu en pharmacie. Il pourra aussi vous conseiller sur un produit plus efficace et plus adapté à vos besoins. 

La libido de la femme durant chaque trimestre

Attendre un heureux événement est un élément déclencheur pour un couple. Une grossesse peut non seulement raviver la flamme, mais aussi rapprocher les amoureux. Cependant, se lancer dans une aventure sexuelle au premier trimestre constitue souvent un blocage pour ces derniers. C’est la période à laquelle une femme pense au nouveau rôle qu’elle doit avoir dès la naissance de son enfant. Cette raison explique pourquoi un fossé commence à se creuser petit à petit dans le couple. 

La tension peut se faire ressentir notamment quand la femme essaie de mettre une certaine distance avec le futur papa de son enfant. Elle n’est plus avenante et n’est pas très réceptive aux avances de son partenaire. Faire face au comportement de sa femme s’avère toujours un peu compliqué pour ce dernier. En la voyant moins réceptive, il pourrait avoir du mal à agir correctement. Il se demande souvent s’il doit se manifester ou faire preuve de discrétion. La solution ? Seule la communication peut régler ces questionnements. Rien ne vaut une carte sur table pour exprimer ce que les deux parties ressentent réellement. Le problème peut également venir du couple, de la peur d’une fausse couche. Les études prouvent cependant qu’avoir une relation sexuelle pendant la grossesse est sans danger. 

Le sexe femme enceinte peut devenir agréable quand elle commence à retrouver confiance en elle. Cela se produit généralement au deuxième trimestre. En effet, elle a un beau teint, sa poitrine est généreuse et son ventre commence à se voir. Désormais, elle n’éprouve plus cette inquiétude de faire fausse couche. Cette période est donc la plus propice pour le couple. Non seulement le partenaire retrouve son désir, mais la femme commence aussi à développer un plaisir inexplicable. Cela s’explique par la sensibilité des zones érogènes. Les futurs parents sont dans le bain et peuvent vivre de nouvelles expériences. C’est à cette période qu’il y a plus de relations dans le couple. Votre compagnon doit néanmoins s’attendre à percevoir les mouvements de bébé durant l’acte. Un détail qui lui fera comprendre qu’une future vie de famille s’annonce. Cela peut bien évidemment constituer un blocage pour le futur père et provoquer une impuissance passagère. 

La date prévue pour l’accouchement s’approche à grands pas ? Le corps de la future maman connaît à nouveau des changements : jambes lourdes, ventre proéminent, essoufflement, etc. Tous ces signes prouvent qu’elle n’est pas au top de sa forme. Le couple doit en même temps envisager l’aménagement de la chambre de leur enfant en achetant de nouveaux meubles, en pensant à une belle décoration et en investissant aussi dans un babyphone. Dans tous les cas, ces détails ne doivent pas vous empêcher de poursuivre vos activités sexuelles. Il n’y a aucun risque de prématurité.  

 

Le sexe et la grossesse : dans quel cas les relations sexuelles sont-elles déconseillées ?

Le sexe pour femme est important non seulement pour son bien-être, mais aussi pour le renforcement son couple. Il existe néanmoins quelques restrictions à ne pas négliger pour limiter les mauvaises surprises. Jusqu’ à quand une femme enceinte peut faire l’amour ? Premièrement, on vous déconseille d’avoir des relations sexuelles si, selon le médecin, vous avez un col de l’utérus dilaté prématurément. Autrement, vous pourrez accoucher plus tôt que la date prévue. Pensez également à vous abstenir si vous avez des saignements durant le rapport sexuel. Pour avoir le cœur net, n’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès de votre gynécologue.

Il vous donnera une explication adéquate et d’autres recommandations si nécessaire. Si votre compagnon est victime d’une infection sexuellement transmissible, ne persistez pas. L’utilisation d’un préservatif ne peut pas toujours fonctionner. Cette raison explique pourquoi vous devez lui demander de voir un professionnel pour y remédier. Enfin, avant de vous lancer dans une aventure sexuelle, référez-vous à votre ancienne expérience. Si vous avez accouché prématurément de votre bébé durant la grossesse antérieure, vous devez faire attention. Restez également attentive aux signes qui ne trompent pas ou consultez votre spécialiste pour en avoir le cœur net. 

 

Zoom des positions favorables pendant la grossesse 

Sexe et grossesse doivent rimer avec plaisir. Pour profiter pleinement de votre vie à deux, pensez à adopter les positions qui vous mettent les plus à l’aise. La petite cuillère est l’une des plus préconisées. Elle consiste à se mettre sur la position sur le côté, de cette manière, le partenaire peut vous câliner ou stimuler votre poitrine. De quoi pimenter ce moment privilégié à deux. Ensuite, la femme peut aussi se mettre à califourchon sur son partenaire. Cette position vous permettra de prendre le contrôle de la situation et d’accentuer le plaisir. Vous pouvez donc bouger à votre rythme. Vous recherchez la meilleure position à adopter en premier et deuxième trimestre.

Le missionnaire allégé fera parfaitement l’affaire. Demandez à votre conjoint de se mettre sur le coude pour qu’il puisse aussi profiter de ce contact. Pour un confort inégalable, la levrette est tout ce qu’il faut. Elle consiste à se mettre à quatre pattes. Elle convient même à un stade avancé de la grossesse. Pour accroître votre commodité, n’hésitez pas à installer un coussin sous le ventre. Étant donné que la pénétration est profonde dans cette position, il serait préférable d’aller en douceur pour éviter les douleurs.

Pourquoi est-il important de parler de sexe durant la grossesse ?

Les relations sexuelles sont importantes. Mais jusqu’à quand une femme enceinte peut faire l’amour ? Notez que la fréquence moyenne des rapports dans un couple normal n’est pas la même que chez un couple qui attend un enfant. Compte tenu justement des aléas susmentionnés, il est indispensable de mettre le sexe au centre de la discussion. En communiquant ouvertement, les deux parties pourraient évoquer leurs ressentis déjà par rapport à la grossesse. Si vous n’arrivez pas à le faire au premier abord, n’hésitez pas à faire appel à un interlocuteur tel qu’une sage-femme ou un médecin. Ce sont les professionnels les mieux placés pour répondre à toutes vos questions.

Étant donné qu’ils vous prennent en main, ils sont donc les premiers à connaître ce qu’il vous faut réellement. Il arrive par exemple qu’ils vous recommandent de réduire la fréquence de votre relation sexuelle. Ils vous expliqueront la raison et la durée. Un professionnel de santé doté de plusieurs années d’expérience a la capacité de discuter avec le futur papa sur l’avancement de la grossesse de sa bien-aimée. Il peut aussi lui informer sur la santé de sa femme et lui montrer par exemple les échographies effectuées. 

Vous percevez le sexe comme un sujet encore tabou surtout pendant la grossesse ? N’hésitez pas à vous fier à votre médecin. Expliquez-lui tous vos doutes et il vous trouvera une solution adaptée. Pour le futur papa, il existe actuellement un groupe de parole qui réunit justement ceux qui s’inquiètent par rapport à la grossesse de leurs femmes. Étant donné qu’un professionnel y assiste, l’échange sera plus fluide. En y allant régulièrement, il pourra de nouveau avoir confiance. Une fois que le couple est rassuré, il peut discuter facilement. Autrement, leur relation peut être en danger. Tant qu’il est possible, il vaut mieux faire des efforts chacun de son côté. 

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments