Que vaut réellement la poussette Yoyo de chez Babyzen ?

 

Que vaut réellement la poussette Yoyo de chez Babyzen ?

 

Parmi les constructeurs qui se sont lancés dans la fabrication de poussette, Babyzen a su se démarquer avec la poussette Yoyo qui est particulièrement prisée par de nombreux parents. Il s’agit d’un produit haut de gamme qui a réussi à séduire les citadins grâce à sa haute qualité de conception et sa praticité incomparable.

Le succès de cet article est grandissant à Paris et dans plusieurs régions de la France. Il intègre par ailleurs un code couleur qui permet de connaître facilement l’âge de l’enfant qui se trouve à l’intérieur. Ceci dit, le rose pâle est destiné dès la naissance jusqu’à la première année. Ensuite, le bleu roi convient jusqu’à 2 ans, tandis que le rouge est adapté pour les 2 à 3 ans.

Babyzen a réussi à s’imposer très rapidement sur le marché de la puériculture. La quantité de marchandise vendue par la marque dépasse largement celle des grandes enseignes dans le secteur. Le chiffre d’affaires réalisé par l’enseigne devance également les espérances du fabricant. Grâce au succès de ce produit, il est adopté par de nombreuses stars internationales.

 

Poussette Yoyo : une histoire familiale qui s’est concrétisée en un succès planétaire

L’histoire de cette enseigne a débuté en 2001 lorsque Julien Chaudeurge a voulu acquérir une poussette qui puisse se ranger dans le coffre arrière de sa voiture. Malgré les nombreuses recherches qu’il a réalisées, ce père de famille n’avait pas pu trouver l’article dont il avait besoin. Il décide ensuite de se confier à son père, Jean Michel Chaudeurge, qui n’est pas inconnu dans le secteur de la puériculture. Puis, la marque Babyzen a vu le jour deux ans plus tard et les deux patriarches commencent à travailler sur la poussette qu’ils prévoient de mettre en vente sur le marché. Dès la sortie de ces produits, ils ont fait sensation auprès du public. Les débuts de la société ont été marqués par les 10 000 commandes provenant d’une enseigne allemande.

Fabrication de la poussette Yoyo : un partenariat solide avec plusieurs experts

À ses débuts, Babyzen ne disposait pas encore d’usine pour la fabrication de ses produits. Afin d’honorer la commande qu’elle avait reçue, la société a collaboré avec un acteur chinois qui intervenait dans la conception de jouet. Ceci dit, les deux hommes à la tête de la marque se rendirent à Dongguan pour visiter des entreprises qui construisent les accessoires nécessaires pour la fabrication de la poussette.

Un autre événement a également marqué l’histoire de Babyzen, il s’agit de la rencontre imprévue entre Julien Chaudeurge et Gilles Henry. Il se trouvait justement que ce dernier voulait aussi concevoir le même type de poussette que le premier. Face à cela, il a contribué au projet en apportant son brevet de pliage rapide.

 

La poussette Yoyo se propage à travers le monde

Tout semblait être au beau fixe pour la marque, par contre le coût de fabrication était particulièrement élevé à cause des cahiers de charge du produit. Les dirigeants devaient donc chercher des solutions afin de devancer les grandes enseignes sur le marché. Pour ce faire, ils avaient principalement choisi la distribution sélective ainsi que le positionnement premium. Ceci dit, la société couvre en premier les grandes villes à travers le monde et continue avec les régions.

Présent dans plusieurs dizaines de pays sur la planète, Babyzen commercialise aussi ses produits dans plusieurs milliers de magasins. Au début, la poussette Yoyo répondait aux exigences des usagers qui cherchaient un équipement compact. Mais au fil des années, elle est particulièrement prisée pour le déplacement avec les bébés dans les transports en commun. La situation financière de la société a également évolué puisqu’elle pouvait enfin s’autofinancer. De plus, elle a ouvert un autre atelier en plus de l’usine principale qui tournait à plein temps.

 

Babyzen doit faire face à la concurrence

La poussette Yoyo est devenue un phénomène à l’échelle mondiale, car tout le monde voulait s’en procurer. Conscients du succès de ce produit, d’autres fabricants ont également décidé de se lancer dans cette aventure. Ces constructeurs avaient pour objectif de créer le même genre de poussette dans le but d’obtenir une part de marché. Si pour certains, la concurrence était tout à fait loyale, pour d’autres il s’agissait d’une contrefaçon. Ceci dit, Babyzen devait lutter contre ce dernier en lançant nombreux procès en justice. La marque a adopté une politique solide dès le début du phénomène afin d’éradiquer complètement les tentatives de copie.

Après tout cela, il était temps pour l’enseigne de passer à l’étape suivante. Même si le chiffre d’affaires réalisé est conséquent, celui des concurrents le dépasse largement. Face à ce constat, le dirigeant de l’entreprise n’a pas l’intention de modifier sa recette. Il n’envisage pas non plus la mise en place d’un réseau de boutiques qui sera propre à la marque puisqu’elle possède déjà suffisamment de showrooms.

Julien Chaudeurge prévoit plutôt d’élargir sa gamme d’articles afin de couvrir la plupart des besoins dans le domaine de la puériculture. Ceci laisse penser que l’entreprise pourrait se lancer dans la construction des porte-bébés ou des jouets pour les petits. En revanche, rien ne prévoit que ces nouveaux produits connaîtront les mêmes succès connus par les poussettes Yoyo.

Les poussettes Yoyo volent aussi avec vous !

Babyzen cherche tous les moyens pour rester le numéro un dans la fabrication de poussette compacte. Ceci a poussé l’enseigne à travailler avec Air France pour la conception d’un jeu de couleurs. De plus, Yoyo est la première poussette qui soit acceptée dans les cabines d’avion de cette compagnie. Par ailleurs la vente de Yoyo ne cesse de croître, car Air France Shopping distribue également ce produit dans ses points de vente.

Tout ceci contribue à booster la vente de cet article qui continue de séduire de nombreux clients. Par contre, ceci pourrait entraîner des confusions auprès des propriétaires. Étant donné que de nombreux usagers en possèdent, il y a de fortes chances pour qu’ils se confondent.

Voici quelques chiffres qui pourraient vous donner une idée sur le succès de cette société. Depuis la première commercialisation, l’entreprise a écoulé pas moins de 500 000 poussettes. Le coût d’un Yoyo commence à partir de 399 euros et évolue en fonction des accessoires qui l’accompagnent. En plus, Babyzen emploie environ 150 salariés et possède 2 500 points de vente.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...