Quelles sont les visites médicales obligatoires pour un bébé ?

Dernière mise à jour: 30.06.22

 

Suite à la divulgation du décret du 26 février 2019, tous les enfants doivent effectuer 20 examens périodiques de santé qui sont à réaliser dès la naissance jusqu’à 6 ans. Ces visites médicales obligatoires sont nécessaires pour assurer la surveillance complète de l’état de santé et du développement physique des enfants.

 

Quelles sont les visites obligatoires pour les bébés ?

Les enfants subissent d’importants développements physiques et psychologiques dès leur naissance jusqu’à leur 6 ans. À cet âge-là, ils sont encore très sensibles, d’où la nécessité d’effectuer les visites médicales obligatoires. Ces entretiens devraient être réalisés auprès d’un pédiatre qui est spécialisé dans la petite enfance. Ce professionnel est capable de déceler les éventuels troubles et les examens qui doivent être faits si c’est nécessaire.

Ces rendez-vous sont également l’occasion pour les parents de confier leur angoisse et aussi d’interroger les pédiatres sur la nutrition, le développement ou encore les soins à apporter aux bébés. Ainsi, voici la liste des examens médicaux à effectuer selon l’âge de votre enfant.

 

Une visite obligatoire pour le bébé : dès la naissance jusqu’à 6 mois

Le nouveau-né subit une surveillance maximale dès sa naissance. Le pédiatre effectue un suivi poussé de sa santé en vérifiant les battements du cœur et la respiration. Cette visite permet également de déceler certaines anomalies comme la malformation des membres, des organes ou d’autres parties du corps. Afin d’approfondir davantage les évaluations, les bébés doivent encore passer l’examen du nouveau-né du 8e jour. Lors de ce rendez-vous, le pédiatre procède à de nombreuses vérifications liées à la sensibilité de l’enfant. Ce n’est pas tout, puisqu’un dépistage de 5 maladies incluant l’hypothyroïdie est aussi effectué via une analyse de sang.

Toutefois, la sortie de l’hôpital a souvent lieu avant le 8e jour, c’est pourquoi les professionnels de la santé recommandent de faire ces visites obligatoires de bébé 2 à 3 jours après la naissance. Pourtant, d’autres médecins affirment qu’il y a certaines anomalies qui ne peuvent pas encore être décelées aussi tôt. De plus, il y a des infections qui peuvent se développer plus tard. C’est pourquoi la HAS ou Haute Autorité de la Santé préconise un rendez-vous avec le pédiatre au bout de 6 à 10 jours après la naissance. Après cela, une visite obligatoire est également prévue vers la 2e semaine.

Durant les 6 premiers mois du bébé, il doit subir des suivis mensuels. Lors de ces visites, il est pesé pour s’assurer qu’il prend normalement du poids. Le médecin procède en même temps à la mesure de sa courbe de croissance. Les vaccins sont également réalisés au cours de ces examens. D’autres vérifications sont aussi effectuées, notamment le développement sensoriel et moteur, la vue ou encore l’audition.

Une visite obligatoire pour le bébé : trimestrielle de 6 à 12 mois

Durant cette période, il y a 3 visites obligatoires pour les bébés qui se déroulent vers le 6e, 9e et 12e mois. Par ailleurs, c’est toujours le même rituel avec la pesée et la mesure de la taille. Par contre, l’examen du 9e mois est un peu différent, car le médecin remplit le certificat de santé qui se trouve dans le carnet offert lors de la naissance. Ce document renferme tous les renseignements concernant l’état de santé du bébé. Il s’agit en quelque sorte d’un journal médical qui doit être remis aux services de PMI.

Au cours de la visite du 9e mois, les examens sont beaucoup plus axés sur les capacités visuelles et auditives du bébé. Pour ce faire, le pédiatre effectue des tests basiques permettant de vérifier les réactions de l’enfant quand il entend les différents sons. Lorsqu’il suspecte d’éventuels troubles auditifs, le médecin peut vous guider vers un professionnel adapté.

Concernant la visite médicale du bébé au cours du 12e mois, le médecin se concentre davantage sur les aptitudes linguistiques. À cet âge, il devrait être capable de prononcer certains mots du quotidien. Le contrôle de la motricité est aussi important, car l’enfant devrait normalement avoir acquis les capacités de marche.

 

Une visite obligatoire pour le bébé : moins fréquents de 1 à 2 ans

Une fois que le bébé a soufflé ses premières bougies, la fréquence des visites pédiatriques est beaucoup plus espacée. Ainsi, il faut compter 3 examens qui sont repartis vers le 13e mois, entre le 16e et le 18e mois et entre le 24e et le 25e mois. Durant ces entretiens, la prise de la taille et du poids est toujours effectuée. Évidemment, les vaccins sont réalisés en fonction de l’âge du bébé.

Le pédiatre procède également à une vérification du développement psychomoteur de l’enfant. Ce dernier devrait être capable de marcher correctement à 16 mois. Aussi, il doit pouvoir monter et descendre tout seul les escaliers de la maison. Ces contrôles s’imposent pour s’assurer que la croissance se déroule normalement. De plus, le bébé devrait avoir acquis toutes les aptitudes linguistiques.

Au cours du dernier rendez-vous prévu à 24 mois, le pédiatre remplit un autre certificat de santé. Ce document est destiné à la Protection maternelle et infantile ou PMI. Pendant cette visite obligatoire, le professionnel de la santé effectue des analyses plus approfondies des capacités visuelles et auditives. La vérification du développement psychomoteur est aussi prévue lors de cet entretien.

Une visite obligatoire pour le bébé : chaque année de 2 à 6 ans

Après 2 ans, les visites chez le médecin doivent se faire chaque année jusqu’au 6e anniversaire de l’enfant. À moins bien sûr, qu’entre-temps vous avez remarqué des symptômes inhabituels comme une haute fièvre indiquée par le thermomètre de bébé, ou des remarques inquiétantes venant de son école ou sa nounou.

Dans un premier temps, le pédiatre fait un examen clinique complet permettant de contrôler la taille et le poids, les langages ou encore les capacités psychomotrices. En plus, il y a d’autres tests supplémentaires selon l’âge du bébé.

Ainsi, l’examen de la 3e année a généralement lieu avant la rentrée à l’école. Cet entretien a toute son importance, car le professionnel de la santé en profite pour vérifier l’autonomie de l’enfant. En effet, il devrait être propre. En plus, il doit être capable d’effectuer certaines tâches lui-même comme s’habiller ou se laver. Les aptitudes de socialisation sont aussi essentielles pour s’assurer que l’enfant puisse s’adapter facilement à ses camarades de classe. Par ailleurs, l’audition et la vision devraient être normales, tout comme le langage.

Des tests de motricité sont également réalisés lors de ce suivi de bébé. Plusieurs activités sont donc proposées, notamment la construction à partir de pièces à assembler ou encore le vissage ou le dévissage de bouchon. Le contrôle de la mobilité est important pour s’assurer que l’enfant a acquis toutes les capacités.

Afin de déceler d’éventuels problèmes de surpoids, le calcul de l’Indice de la Masse Corporelle ou IMC doit aussi être réalisé durant cet examen obligatoire pour bébé. Cette opération devrait d’ailleurs être effectuée chaque année pour vérifier le niveau de croissance.

Lors de la consultation obligatoire de l’enfant à 4 ans, le médecin utilise également l’outil d’évaluation ERTL 4. Il consiste à effectuer des tests pour déceler des signes de trouble de langage. Pour ce faire, le pédiatre estime la capacité de mémorisation, les vocabulaires et les prononciations afin de juger les aptitudes linguistiques de l’enfant.

En outre, un autre test appelé ERTL 6 est aussi réalisé à l’âge de 5 ans et demi. Cet examen permet de faire une appréciation sur les capacités dans la numérisation, le graphisme ou encore la lecture. Ainsi, cet entretien doit également figurer dans le calendrier de rendez-vous de l’enfant. Cela dit, ces informations doivent être mentionnées dans le tableau de suivi du bébé.

Bien préparer l’enfant aux visites médicales

Lorsqu’ils grandissent, les enfants appréhendent un peu les visites obligatoires chez le médecin. Il est donc important pour les parents de les rassurer afin qu’ils soient plus sereins durant ces examens. Pour cela, il faut prendre le temps de leur expliquer tout ce qui les attend au cabinet. Certes, le vaccin n’est pas un sujet très agréable, par contre il est nécessaire de trouver les mots pour qu’ils soient moins craintifs.

Avant de se rendre chez le médecin, il vaut mieux apporter le doudou et les jouets du bébé pour qu’il soit occupé dans la salle d’attente. Les parents peuvent aussi faire de la lecture pour divertir l’enfant afin qu’il ne pense pas à la visite. L’idéal, c’est de choisir des histoires où son super héros se rend également chez son médecin pour se faire soigner.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES