Soigner les croûtes de lait du bébé

Dernière mise à jour: 07.05.21

 

Pendant les 6 premiers mois de la vie d’un bébé, il peut y avoir des croûtes de lait qui sont de petites plaques grasses apparaissant comme des pellicules sur le cuir chevelu. Bien qu’elles soient généralement sans conséquence, elles peuvent être irritantes. Dans cet article, nous vous donnons ainsi nos conseils pour les faire disparaître.

 

Les croûtes de lait, c’est quoi ?

Également connu sous le nom de dermite ou dermatite séborrhéique du nourrisson dans le monde médical, c’est une maladie de peau très courante chez les enfants. Son appellation croûte de lait de bébé fait référence à son apparence similaire à du lait oublié sur le feu, faisant alors éruption sur la plaque de cuisson. Ce sont de minuscules écailles de couleur blanche ou jaune qui se forment généralement sur le crâne au niveau de la fontanelle du petit. 

Toutefois, ces croûtes du cuir chevelu peuvent affecter les sourcils, les fesses, les plis cutanés et tout le corps. Ces plaques sont très fréquentes, mais bénignes chez un enfant. Elles disparaissent spontanément au bout de quelques jours sans traitement, mais peuvent récidiver jusqu’au 6e mois. Donc, inutile de changer de gigoteuse en craignant que cet élément soit à l’origine de ce désagrément.

Par ailleurs, ces croûtes dans les cheveux sont entourées de petites rougeurs et elles apparaissent sous 2 formes :

 – Les croûtes de lait sèches : Elles se manifestent dès la naissance du bébé et sont généralement dues à sa peau grasse. Elles s’enlèvent naturellement après quelques jours.

 – Les croûtes de lait humides : Elles sont le signe d’un eczéma allergique du nourrisson et s’accompagnent d’un suintement. Ces plaques du cuir chevelu doivent être traitées par un médecin.

Quels sont ses causes et ses symptômes ?

Contrairement à ce que peut laisser croire son appellation, une croûte de lait n’a aucun lien avec le lait ni avec l’alimentation de l’enfant. L’origine exacte de la dermatite séborrhéique n’a pas encore été clairement identifiée à ce jour. Néanmoins, ce qui est sûr c’est qu’elle est multifactorielle et peut être due à :

 – une sécrétion excessive de sébums qui sont produits au niveau de la racine des cheveux par les glandes sébacées. Elle piège les cellules mortes à la surface de la peau et conduit à la formation de croûtes épaisses du cuir chevelu de couleur blanchâtre.

 – une prolifération de manières anormales d’un champignon microscopique lipophile appelé Malassezia situé sur les zones présentant trop de sébums. Il entraine une réaction inflammatoire qui se manifeste par l’apparition de rougeurs et une desquamation causée par le renouvellement accéléré du cuir chevelu.

 – un dérèglement du système immunitaire.

Concernant les symptômes, les croûtes de lait s’annoncent comme des plaques grasses ou écailles blanches ou jaunes sur le cuir chevelu du bébé. La croûte de lait est donc une forme modérée de la dermite séborrhéique. Des rougeurs peuvent être visibles autour de ces plaques et ces dernières commencent par affecter le haut du crâne au niveau de la fontanelle avant d’atteindre toute la tête et les autres parties du visage comme l’arrière des oreilles, les sourcils ou encore la racine des cils. Heureusement, elles ne sont pas contagieuses et à part le fait d’être disgracieuses, elles n’entraînent aucune démangeaison chez le nourrisson.

 

Comment traiter les croûtes de lait ?

Premièrement, lorsque votre bébé présente un cuir chevelu irrité et des croutes sur la fontanelle, vous devez absolument éviter d’essayer de faire disparaitre ces écailles de peau en les grattant à sec avec vos ongles ou avec une brosse trop dure. Cela pourrait avoir de graves conséquences sur la santé de l’enfant comme une surinfection par des bactéries. Vous devez donc soigner les croûtes du cuir chevelu avec un remède naturel. Pour une dermite séborrhéique débutante, vous devez :

 – ramollir la plaque en la massant avec une grande délicatesse. L’utilisation d’une huile d’amande douce est recommandée si votre nourrisson ne fait aucune allergie avec ce produit. Ce petit massage est à réaliser 1 heure avant la toilette.

 – peigner les cheveux avec une brosse souple pour retirer les écailles avec finesse.

 – laver les cheveux du bébé avec un savon léger comme un shampoing sans sulfate non agressif. Il permet au cuir chevelu de reprendre une sécrétion saine de sébum.

Rincer abondamment le cuir chevelu.

En outre, si les plaques sont épaisses, il serait plus judicieux d’appliquer de la vaseline pour cheveux comme la vaseline salicylée sur le cuir chevelu de l’enfant, 2 heures avant son bain. Elle est efficace pour combattre les dermatoses hyperkératosiques. Par ailleurs, si après 2 semaines de soins de toilette progressifs, la croûte de lait persiste et s’étend sur le corps du nourrisson, une consultation auprès d’un médecin s’impose alors. Il pourra prescrire une crème plus appropriée ou des médicaments qui auront un effet régulateur de sébum.

 

Comment évoluent les croûtes de lait ?

Si les traitements sont bien conduits, les croûtes de lait se décolleront peu à peu du cuir chevelu du bébé et disparaîtront au bout de quelques jours sans laisser de cicatrices. Elles laisseront alors place à des plaques rouges qui finiront par retrouver la couleur de la peau du petit en quelques semaines.

Toutefois, cette lésion peut récidiver jusqu’aux 6 mois de l’enfant. Dans le cas où elle apparaît comme les croûtes de lait d’un adulte, c’est-à-dire une dermatite séborrhéique plus étendue atteignant plusieurs zones du corps du nourrisson, elle pourra évoluer vers un eczéma atopique exigeant donc un soin plus poussé.

Quelles préventions adopter ?

Afin que votre petit ne soit pas sujet à cette lésion, vous devez suivre de simples mesures d’hygiène. L’usage d’un produit adapté au cuir chevelu du bébé pour une toilette tous les 2 à 3 jours est nécessaire et suffisant. L’utilisation d’un shampoing doux, léger et hypoallergénique est alors conseillée. Néanmoins, si votre enfant transpire beaucoup pendant les saisons chaudes, vous pourrez lui laver la tête tous les jours. N’oubliez pas également de démêler ses cheveux régulièrement avec une brosse souple.

Dans tous les cas, la meilleure prévention est de demander des avis auprès d’un pédiatre ou d’un dermatologue pour avoir une idée des crèmes à privilégier pendant le bain du nourrisson afin de bien hydrater sa peau et d’empêcher l’apparition des croûtes de lait.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments