Pourquoi faut-il obligatoirement utiliser des sièges-auto pour enfant ?

Dernière mise à jour: 21.11.19

 

Lors des trajets en voiture, il s’avère incontournable d’employer des systèmes de retenue qui s’adaptent aux caractéristiques de chaque enfant. En effet, les forces de projection en cas d’impact frontal sont tout simplement impressionnantes. Selon les constatations, les adultes et les enfants courent le même risque d’accident sur la route. Cependant, les conséquences pour ces derniers seront plus graves s’ils n’ont pas été installés correctement avec l’équipement adéquat.

 

Tout savoir sur les normes des sièges-auto enfant

La loi exige que tous les enfants qui font des trajets en voiture doivent être maintenus avec un système de retenue homologué. Cet agrément est d’ailleurs essentiel lors de l’achat du siège-auto pour votre progéniture. En effet, tous les produits proposés sur le marché doivent obligatoirement respecter les normes européennes. Le choix de ce dispositif devrait également se faire en fonction de plusieurs caractéristiques à savoir la condition physique, le poids ou encore l’âge de l’enfant.

Il s’agit d’une réglementation qui affecte les passagers âgés de moins d’une dizaine d’années ainsi que ceux dont la taille ne dépasse pas le 1,35 m.

 

 

Les réglementations R44 et R129

Entrée en vigueur en 1995, la norme R44 insiste sur le fait que tous les sièges-autos doivent être conformes aux exigences imposées afin d’obtenir une homologation. Elle classe les sièges en 5 groupes selon le poids du passager. Ce règlement a évolué au fil des années et s’est transformé en R129 qui tient compte de la taille de l’enfant pour définir le groupe de siège requis.

Ainsi, le groupe 0 est adapté pour les bébés dès leur naissance jusqu’à ce qu’ils aient 10 kg (environ 70 cm). À ce moment, le dispositif peut être agencé à l’arrière de la voiture et le dos à la route. Par contre, il est aussi possible de le placer à l’avant, mais toujours en suivant la même position. Cette exception est valable si le véhicule n’est pas équipé de siège arrière ou s’il y a déjà de jeunes passagers qui y sont bien installés. Quant au groupe 0+, il convient à la naissance jusqu’à 13 kg (80 cm). Les groupes 1, 2 et 3 conviennent respectivement pour les 9 à 18 kg (1 m), 15 à 25 kg (1,50 m) et 22 à 36 kg (1,50 m). Si vous voulez être certain que le produit que vous achetez est conforme à ces réglementations, n’hésitez pas à vérifier la présence des marquages R44 et R129. De plus, il est aussi important de bien ajuster la ceinture pour optimiser la protection de l’enfant si un accident ou un choc survient.

Concernant la R129, cette norme a apporté des améliorations au R44. Les objectifs de cette nouvelle réglementation qui a vu le jour en 2013 sont de pouvoir poursuivre la position dos à la route jusqu’à 15 mois et d’étendre l’usage du système Isofix. Pour renforcer la sécurité d’utilisation, la R129 exige également la réalisation d’un essai dynamique en choc latéral.

 

À quoi consiste la norme Isofix ?

Il s’agit d’un système de fixation qui est adapté pour les sièges-auto du groupe 0 à 1. S’agissant d’une norme internationale, il doit être présent sur les voitures de toutes marques qui roulent actuellement. La mise en place de ce dispositif est d’ailleurs devenue une obligation pour les automobiles fabriquées en France depuis 2011. Pour vérifier son existence, il suffit de passer la main entre le dossier et l’assise de la banquette. Vous devriez sentir les points d’ancrage à ce moment, si c’est le cas alors le véhicule est doté du système Isofix. Ce dernier est d’ailleurs très utile pour faciliter l’installation des sièges pour enfant.

 

 

Attention : la qualité n’est pas partout !

L’acquisition d’un siège-auto peut s’e montrer complexe si vous n’y êtes pas encore habitué. En effet, il y a plusieurs paramètres qui entrent en jeu pour cet achat. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux éviter les produits qui sont proposés à un coût trop bas. En effet, ceci pourrait témoigner du manque de fiabilité de l’article. Ceci dit, il est fortement recommandé de privilégier avant tout la sécurité de votre enfant. Les caractéristiques du système Isofix de votre véhicule doivent également être étudiées de très près.

N’hésitez pas non plus à prendre le temps pour essayer le nouveau siège sur celui de la voiture pour garantir une installation plus sûre. Il faudra d’ailleurs préparer en avance la mise en place d’un rehausseur afin d’éviter les imprévus.

Cependant, n’oubliez pas que l’usage d’un siège-auto ne suffit pas pour sécuriser totalement votre enfant. En effet, vous devriez également rester très prudent sur la route et adopter une bonne conduite. Pour ce faire, assurez-vous de toujours respecter les limites de vitesse imposées.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...