Toilette de bébé : une question d’habitude

 

Être parent pour la première fois de sa vie n’est pas chose aisée. Avant la naissance, on se croit être suffisamment préparé. Toutefois, quand l’heure est venue et que le bébé tellement attendu vient enfin au monde, on semble être confronté à une impasse. En réalité, on a peur de ne pas être à la hauteur. Cependant, il suffit de savoir exactement ce qu’on doit faire et en faire une habitude.

 

Méthodes simples et pratiques pour la toilette du bébé

La toilette du bébé est très importante. Il n’est pas uniquement question d’hygiène, mais c’est surtout un moment d’échange et de complicité entre les parents et le bébé. Pour que la toilette puisse s’effectuer normalement et sans encombre, le bébé doit l’accepter. D’abord, la toilette doit s’effectuer régulièrement et si possible à la même heure pour que le bébé s’y habitue. Par ailleurs, il est recommandé de prendre l’habitude de parler au bébé pour installer un climat de confiance.

 

 

Préparations de la toilette

D’abord, la mère ou le père doit être entièrement disponible durant la toilette. Autrement dit, il ne doit pas être diverti ailleurs, car il est question de la sécurité du bébé.

Les éléments ci-après sont indispensables et doivent être disponibles avant la toilette : gants de toilette, serviette de bain, lingette, savon au ph neutre, cotons démaquillants, sérum physiologique, des compresses, du désinfectant. Il est préférable de prévoir une petite baignoire spéciale, généralement en plastique pour son bain. L’eau chaude à 37 °C qu’on a pris le soin de tester au préalable par un thermomètre doit être également prête.

Le choix du produit adéquat est également important. Il est recommandé d’utiliser des produits hypoallergéniques et ayant été testés par des professionnels pour éviter toutes sources d’allergies et d’effets secondaires.

 

Le nettoyage du visage du bébé

Les yeux : on humecte le coton avec du sérum physiologique et nettoyez délicatement le coin interne et externe de l’œil. On répète le même geste pour chaque œil en prenant soin de changer le coton à chaque fois.

Les oreilles : pour un nourrisson, il est déconseillé d’utiliser des cotons-tiges à cause du risque d’irritation. On utilise plutôt un coton qu’on enroule avec les doigts pour former une petite fusette. Il suffit de nettoyer les parties visibles des oreilles ou pavillons externes. Le but est d’empêcher la formation de bouchons de cérumen.

Le nez : en général, les nourrissons n’apprécient pas le lavage de nez. Il faut pour cela être très délicat et éviter des gestes qui risquent de le traumatiser. On introduit doucement dans chaque narine des mèches de coton imbibées de sérum physiologique et on tourne légèrement afin d’enlever les mucosités ou sécrétions. Par la suite, on essuie la base du nez avec un mouchoir à jeter.

Le visage : son nettoyage peut s’effectuer plusieurs fois dans la journée. On peut utiliser une lingette ou un coton que l’on mouille légèrement par du lait de toilette. Le nettoyage commence par le front en passant par les joues jusqu’au menton et le cou. Sans oublier de passer derrière les oreilles.

 

Le nettoyage du corps et des cheveux

Normalement, le bain ne doit pas dépasser 5 minutes, car le bébé pourrait attraper froid ou devenir nerveux. On peut savonner directement le bébé dans son bain avec un gant de douche. Mais il est également possible de faire le geste sur une serviette avant de le plonger dans sa baignoire. Lors du bain, il faut apporter une attention particulière aux organes génitaux et aux fesses du bébé. En effet, les microbes s’accumulent dans cet endroit du corps.

Le rinçage du bébé exige beaucoup de précautions, car il risque de se noyer ou de se blesser. Une main doit se trouver sous la nuque et l’autre main sous la fesse durant le rinçage afin d’éviter tout accident.

 

 

Les soins du cordon ombilical

Le cordon ombilical ne tombe généralement qu’au bout d’une semaine à dix jours après la naissance. Durant cette période, il est fortement conseillé de désinfecter régulièrement et quotidiennement le cordon. On utilise le plus souvent de l’éosine ou de l’eau tiède avec du savon. Après nettoyage, le cordon doit sécher complètement. Pour cela, on utilise une compresse sèche ou un coton-tige sec. Afin d’accélérer la cicatrisation, il est préférable de le laisser à l’air libre et de ne pas l’enfermer dans la couche du bébé.

 

Le change du bébé

À chaque change, il faut avoir l’habitude de nettoyer systématiquement la fesse du bébé et ses organes génitaux afin d’éviter des irritations. On peut utiliser des lingettes spéciales change, un lait de toilette ou d’un gant mouillé à l’eau tiède avec du savon. Il est déconseillé de mettre une nouvelle couche avant que la peau du bébé soit parfaitement sèche.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...