Si j’ai un autre enfant, voici ce que je ferai

Dernière mise à jour: 15.09.19

 

Se faire à l’idée d’avoir un enfant n’est pas du tout évident, même si chaque maman a 9 mois pour s’y préparer. Il y a toujours les tâtonnements, les essais et parfois, on réussit d’un seul coup, parfois non, on passe par les erreurs. Ce n’est pas comme si je regrette quelques instants de ce moment fabuleux que d’être maman, mais si je pouvais y revenir, je ferais certaines choses différemment. En voici une liste non exhaustive.

 

Déménager avant la grossesse

La plupart des couples prévoient toujours de déménager après l’annonce d’une grossesse. Ils en font un projet. Le hic c’est que ranger les affaires avec un gros ventre et passer son temps à remplir les cartons et à les soulever n’est pas vraiment l’idéal pour une femme enceinte. Pire encore, si vous prévoyez de déménager juste après l’accouchement, je vous le déconseille ! Vous n’en serez que plus fatiguée avec un bébé qui ne dort pas la nuit et la maison qui nécessite encore d’être rangée de fond en comble.

Mon conseil est de faire votre déménagement quand vous en avez encore la force au moment où vous prévoyez d’avoir un bébé. A ce moment-là, vous aurez tout l’énergie nécessaire et vous pourrez vous occuper pleinement du déménagement sans avoir à vous soucier de votre ventre rond ou d’un bébé.

 

 

Allaiter sans stress

La plupart des mamans continuent d’allaiter même quand elles reprennent le travail. Une telle décision requiert beaucoup d’organisation et d’effort de la part de celle-ci qui va tôt ou tard être débordée. On risque de devenir les esclaves du tire-lait : le faire tôt le matin, reprendre au bureau, continuer au déjeuner et même le soir, fatiguée on doit encore tirer le lait !

Au fil du temps, croyez-le ou non, ce sera fatigant et stressant. Si je peux changer quelque chose sur cet aspect, je prendrai un congé de maternité plus long ou choisirais un mini-congé parental pour avoir plus de temps pour m’occuper de mon bébé et l’allaiter sans pression. Être une jeune maman requiert un temps plus flexible, sans devoir penser au travail à longueur de journée. Hélas, beaucoup d’entre nous n’ont pas la possibilité de faire cela.

 

Travailler moins

Après l’euphorie de la naissance, les jeunes mamans se lassent vite de la monotonie de leur journée et de la solitude. Elles aspirent à reprendre leur travail au bureau. Elles sont enthousiastes à l’idée de revenir travailler après le congé de maternité.

Seulement, au bout de quelques jours de reprise, on peut se rendre compte qu’on n’arrête pas de courir et qu’il y a trop de pression, entre la maison à tenir, un bébé à s’occuper et le travail au bureau qui attend. Mon conseil pour les jeunes mamans est d’y aller doucement avec la reprise du travail et de trouver un équilibre pour ne pas être dépassées. Ici, encore, un mini-congé parental peut être la meilleure solution pour pouvoir reprendre en douceur.

 

Écouter les conseils des autres, mais pas tout le temps

Quand on vient d’accoucher, tout le monde veut voir notre bébé et prodiguer des conseils attentionnés sur la manière d’en prendre soin. Oui, c’est gentil à eux de se soucier de notre bien-être et de celui de notre enfant. Mais, si nous devions écouter tous les conseils que l’on nous donne, nous ne saurions plus où nous donner de la tête. Écouter les conseils, oui, mais les prendre avec plus de pincettes. Il en va de même pour ceux que vous trouverez dans les magazines ou sur internet. La plupart du temps, votre instinct de mère est votre meilleur conseiller quand il s’agit de prendre soin de votre propre enfant.

 

 

Se procurer un transat automatique

Un transat automatique c’est cette merveille qui berce le bébé tout seul (voici nos meilleurs exemples). Oui, à première vue, vous pourrez rire d’une telle invention comme moi et penser que les parents peuvent quand même bercer leur bébé tous seuls. Seulement, quand vous vous apercevez que ce dernier aime être bercé et que ça calme rapidement ses pleurs, vous vous direz que le top must have de votre liste de naissance est un transat automatique.

Il vous évitera d’avoir les bras endoloris à force de bercer votre enfant et vous épargnera beaucoup de temps passés à attendre qu’il dorme ou qu’il se calme. Bref, investir dans un transat automatique (même si c’est un investissement un peu cher) est toujours une solution avantageuse, autant pour vous que pour votre petit bout de chou qui ne demande qu’à être bercé.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...