Quel type de protection auditive pour mon enfant ?

Dernière mise à jour: 25.10.20

 

Acouphènes et autres sensations désagréables, telles sont les conséquences que peut engendrer la pollution sonore ambiante. Le risque paraît d’autant plus grand pour les enfants à cause de la grande sensibilité leur système auriculaire. L’utilisation de protection auditive contre les bruits s’impose alors pour éviter tout dégât majeur.

 

Pourquoi protéger les oreilles de vos enfants ?

L’exposition prolongée à un bruit peut causer des traumatismes pour l’appareil auditif humain. Par conséquent, vous devez prendre des mesures pour limiter le niveau sonore, exprimé en dB, auquel les tympans de vos enfants sont soumis. Les experts conseillent de rester moins de 8h sous un vacarme à 85 dB et pas plus de 15 minutes sous 100 dB. 

Plus particulièrement pour les bébés, le seuil de bruit s’élève à 60 dB. Les situations potentiellement dangereuses pour leurs oreilles peuvent survenir à tout moment : concerts et spectacles, explosions de feux d’artifice, restaurants ou même au cinéma. Vous devez par conséquent être plus attentifs au niveau de décibel de votre environnement si vous ne voulez pas vous séparer de votre petit lors de vos activités.

Certains troubles de l’oreille apparaissent à la suite d’une agression auditive grave. Les plus fréquents se manifestent sous forme de bourdonnements, dont vous seuls êtes conscients. Ce type de sifflement appelé acouphène est perceptible même sans la présence d’une source sonore. Ensuite, la surdité progressive s’installe si les bruits dépassant les 85 dB se répètent régulièrement. Enfin, à l’autre extrême, vous comme vos enfants pourrez être victime d’une hypersensibilité appelée hyperacousie. Cette catégorie de traumatisme augmente votre perception de certains sons stridents.

D’ailleurs, les conséquences des tapages et autres cacophonies sur votre santé ne concernent pas seulement vos oreilles. À ce propos, des difficultés de concentration peuvent faire suite à des troubles du sommeil causés par ces désagréments. Citons également l’apparition de problèmes cardiaques ainsi que des risques liés à la tension artérielle. On peut observer également des séquelles psychologiques comme l’irritabilité, l’agressivité et même la dépression.

Concernant spécialement les enfants, leur conduit auriculaire n’atteint leur taille développée que vers l’adolescence. Ainsi, affublé de dimensions moins larges que pour les adultes, il se fatigue plus vite quand il est soumis à des bruits forts, car la pression y est plus intense. Les symptômes apparaissant chez les petits se manifestent de la même façon que pour les grands : difficulté à dormir, sensation d’oreilles bouchées et difficultés cognitives. Toutefois, à cause de la fragilité de leur organe, les conséquences peuvent s’aggraver à long terme s’il s’expose continuellement et régulièrement à la pollution sonore.

Les protections auditives : quand les utiliser et lequel choisir ?

Le choix des bouchons d’oreille se fait en fonction de plusieurs paramètres. L’un des critères non négligeables à prendre en compte concerne l’objectif dans lequel vous désirez les employer. À cet effet, différents types d’appareils s’offrent à vous selon vos besoins. En premier lieu, si vous voulez que votre enfant dorme à poings fermés sans être gêné par aucun bruit, le type de bouchons d’oreilles pour dormir vous conviendra. 

Dans le cas où votre petit s’initie à la natation, les protections adaptées lui éviteront en outre l’infiltration de l’eau dans les conduits binauraux tout en les protégeant de la pression. Ensuite, si vous voulez les emmener regarder des spectacles sans prendre de risques, choisissez des casques antibruit dont voici notre liste des meilleurs produits qui tairont vos préoccupations.

Outre le contexte d’usage, votre choix peut varier en fonction d’autres paramètres inhérents aux protections elles-mêmes. À savoir, l’efficacité du dispositif doit afficher au moins une diminution de 20 dB. Ceci dans le but de filtrer les bruits sans pour autant supprimer la perception des sons. Concernant la praticité, vérifiez si la taille du casque est adaptable à celle de la tête de l’enfant. 

Par ailleurs, équipés de coussinets rembourrés de mousse, la plupart de ces produits offrent le confort nécessaire pour ne gêner aucun mouvement. Certains modèles économisent l’espace de rangement en étant pliables, permettant ainsi leur portabilité. Enfin, pour la gamme de prix, prévoyez un budget plus ou moins équivalent à 30 €. Cependant, puisque ce sera vos enfants qui les porteront, il faudra que ces protections leur plaisent. Dans cet ordre d’idées, les concepteurs ont étudié leur apparence pour plaire aux petits, que ce soit leur couleur ou leur aspect général.

Enfin, vous pourrez rencontrer deux grandes familles de casque antibruit sur le marché. Notamment les casques à bandeau, équipés de serre-tête élastique enveloppant la tête de l’enfant. Grâce à leur souplesse, ils conviennent aux plus petits de moins de trois mois. De l’autre côté, les casques à anse sont les modèles les plus communs dans le commerce. Ces derniers s’utilisent mieux sur les enfants plus grands, bien qu’ils disposent généralement d’une option d’ajustabilité.

Avantages des protections auditives pour les petits

Garantissant une isolation phonique optimale, les cache-oreilles protègent de manière efficace l’ouïe sensible des tout-petits. Conçues pour un usage dès l’âge de trois mois, ces merveilles de technologie épousent parfaitement la forme de leurs oreilles. Dotés de rembourrages mousseux, ils se règlent facilement grâce aux serre-tête ajustables pour un meilleur confort de bébé. 

Pratiques pour augmenter la concentration, ces outils possèdent la capacité de complètement isoler leur porteur face aux bruits environnants. En raison de ces atouts, vos enfants se focaliseront mieux lors des séances de devoir et d’études dans leur chambre. Pour les plus turbulents, les bouchons d’oreille permettent une hermétisation du conduit auditif des petits de 4 à 14 ans. Généralement fabriqués avec des matériaux modernes tels que le silicone, ils bouchent le canal auriculaire de façon adaptée grâce à leur flexibilité. 

Créé principalement pour un usage aquatique, ce type de dispositif prévient l’intrusion du liquide dans les oreilles. Ce type de protection sélective offre également la possibilité de filtrer les sons que vous voulez entendre. Par exemple si votre progéniture émet le désir d’assister à un concert, ce dispositif permet de réduire le niveau de bruit sans altérer la qualité sonore perçue.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments