Les jouets pour enfant : défaut de fabrication et contrefaçon

Dernière mise à jour: 22.09.19

 

Lorsque vous achetez un jouet pour votre enfant, il est important de vérifier quelques critères avant de vous lancer et notamment la sécurité. Pendant les fêtes de fin d’année où ces produits affluent de manière considérable sur le marché, certains ont été rappelés par les associations spécialisées chez les constructeurs, faute de non-respect des normes de sécurité. Il existe également des équipements potentiellement dangereux et susceptibles de causer des blessures aux enfants que vous ne soupçonniez peut-être pas.

 

Des jouets retirés des magasins

Dans le commerce, les équipements ne nous donnent pas toujours une entière assurance en termes de sécurité. Toutefois, vous pouvez vous référer à certaines normes et certifications sur l’emballage ou sur le produit lui-même. Cela n’empêche pas cependant les défauts de fabrication de la part des concepteurs, ce qui oblige les organisations et les diverses associations à s’impliquer dans des vérifications méticuleuses. Des milliers d’articles sont alors interdits de circulation sur le marché, faute de non-remplissage de certaines conditions ou d’être jugés trop dangereux pour les enfants.

Comme exemple de ces produits défectueux, on peut remarquer le jeu de pêche de l’enseigne Les Petits Génies. Il s’agit d’un jouet pour enfant rassemblant un principe de puzzles à 12 pièces. Selon les experts, il présenterait des menaces et des risques d’étouffement en cas d’ingurgitation des éléments. De plus, l’aimant constitutif de l’équipement pourrait engendrer de graves blessures s’il se retrouvait dans l’œsophage ou dans l’estomac. Les organisations déconseillent alors son usage surtout pour les tout-petits.

Aimantine a également rencontré ce genre de soucis avec un de ses produits proposés pour les plus de 3 ans. Cela concerne son set de docteur portant la référence TY1622 et le numéro de lot CHT/2018. Le défaut du matériel se trouverait au niveau de la résistance du miroir dentaire, une pièce qui se détacherait facilement et serait capable de bloquer la respiration du bébé s’il l’avalait.

Les grandes enseignes de ventes n’échappent pas à ce contrôle de sécurité, pénalisant surtout leur notoriété en cas de résultats négatifs. C’est le cas de JouéClub avec le retrait de ses rayons d’une gamme de vélo de 12 pouces avec des motifs représentant le personnage emblématique de Disney : Mickey Mouse. Le deux-roues contiendrait un taux de phtalate supérieur à la norme autorisée, mais compterait aussi des accessoires difficilement retirables au démontage, notamment au niveau de la chaîne.

Les vérifications de qualité et de sécurité ne concernent pas seulement les jouets. Les équipements de puériculture se trouvent également dans la visée de contrôleurs. C’est le cas du parc en bois pour bébé signé VertBaudet. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a décrété la défaillance du matériel du fait de la présence des éléments qui pourraient rester dans la gorge du petit ou bloquer ses membres. Le fabricant spécialisé dans le domaine appelle donc les acheteurs à être vigilants et à rapporter le produit au magasin pour remboursement.

 

 

Lutte contre les produits contrefaits

Le marché n’est pas à l’abri des produits contrefaits. Ce mal sévit dans l’univers de la puériculture, et cela, depuis toujours. Pendant les achats donc, il est important de doubler sa vigilance pour ne pas tomber dans les pièges. Les jouets n’échappent cependant pas à ce phénomène, mais surtout lors des événements festifs de l’année où les chiffres de ventes battent leur plein. Pour parer à cela, l’association Attitude Prévention assigne des recommandations concernant les équipements contrefaits et mène une lutte acharnée afin d’éradiquer du marché ces articles présentant des risques sérieux pour la santé des enfants.

On retrouve généralement ces matériels de marque chinoise, habituellement vendus sur des marchés non appropriés, à la sauvette ou sur le web, selon des spécialistes dans le domaine. D’après eux, ces types d’équipements présentent des risques sur de nombreux plans, mais surtout sur la sécurité et la santé de l’enfant. On peut citer par exemple les rembourrages des peluches ou encore les coutures mal réalisées représentant des menaces de strangulation.

Les risques d’intoxication sont également élevés en raison de la présence de phtalates dans les plastiques. Ces éléments reconnus nocifs pour le développement de l’enfant sont à éviter. Les fabricants de produits contrefaits ne lésinent pas sur leur quantité dans le but d’augmenter les chiffres de ventes. Selon la répression des fraudes, ces articles n’ont pas accès au territoire français. Ils doivent répondre à un certain nombre de conditions comme les propriétés mécaniques, chimiques, hygiéniques, et électriques avant de passer les frontières. D’après les données de la douane, plus de 7.6 millions de produits contrefaits ont été saisis, dont 21 % ont été identifiés comme étant des jouets pour enfants, soit environ 350 000 spécimens.

Dans la même foulée, près de 20 000 prototypes ont été jugés trop dangereux et ont été détruits au cours de l’année suivante.

 

 

Comment détecter ces produits dans le commerce ?

Les équipements contrefaits sont difficilement repérables sur le marché. De plus, les concepteurs les ont même dotés du marquage CE, signifiant un matériel revêtant les normes européennes de fabrication.

Vous vous demandez alors comment éviter de tomber sur ces bombes à retardement pour nos enfants ? Beaucoup de critères sont à vérifier sur les articles avant de se lancer dans leur acquisition et notamment le respect de l’âge de l’enfant à qui l’offrir et aussi en fonction de ses capacités. Prendre un jouet adapté à l’âge de votre bambin réduit considérablement les dangers liés à son utilisation comme les étouffements par les pièces constitutives.

Les jouets contrefaits ne présentent généralement pas les qualités de robustesse de ceux de marque. Les associations de protection et de la sécurité de l’enfant conseillent un test méticuleux de la part des parents. En effet, il est préférable de vérifier les caractéristiques de l’équipement avant de le donner à jouer à votre petit. De plus, n’hésitez pas à montrer à votre bout de chou comment manipuler le matériel.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...