Les conseils de santé que les mamans devront éviter

Dernière mise à jour: 19.07.19

 

Les mamans sont souvent confrontées à des situations difficiles sur la manière dont elles doivent s’occuper de leur enfant. En effet, dès que quelque chose ne va pas, tout le monde donne des conseils pour résoudre le problème en question. Face à ces innombrables avis, la plupart du temps contradictoires, il devient encore plus difficile pour une maman déstabilisée par les cris de son bébé de savoir ce qu’il faut réellement faire. Et c’est très embarrassant de penser que tout le monde sache ce qui est mieux pour ton enfant à part vous, sa propre mère. Il est temps de prendre les choses en main et de s’occuper de votre poupon comme il se doit en partant sur de bonnes bases, mais non pas se contenter des astuces de grand-mère.

Si les astuces inspirées de la tradition familiale s’avèrent efficaces dans certaines circonstances, il est important de vous informer que les indications en puériculture ont connu d’énormes changements depuis le temps des grands-mères. C’est pourquoi il faut mettre de côté les vieilles théories des aînés. Retrouvez dans la suite de l’article les pratiques à éviter et les bons gestes à adopter pour prendre soin de votre nourrisson au cours de sa première année de vie.

 

Faire baisser sa température en donnant un bain

Il n’est pas question de laisser la fièvre montée selon les idées reçues d’autrefois. La température doit absolument baisser. On disait que si les chiffres affichés sur le thermomètre deviennent trop importants, le bébé va convulser d’une seconde à l’autre. D’où l’idée de faire prendre une douche froide au bébé pour baisser sa fièvre au plus vite. Pourtant, les médecins n’approuvent pas ce geste. Ils disent que l’essentiel avant tout c’est de veiller au confort de l’enfant. Ce qui est rarement le cas lorsqu’on douche un bébé fiévreux.

Ce qu’il faut faire : lui retirer les vêtements chauds et lui donner des boissons fraîches. Vous pouvez aussi mettre un gant trempé d’eau froide sur son front. Si la température est supérieure à 38,5 °C, donnez-lui une dose de paracétamol.

 

 

Priver du lait lorsque bébé souffre de gastro-entérite

Cela fait partie des habitudes les plus ancrées en cas de maladie de l’estomac. On croyait que les produits laitiers aggravent l’inflammation. Mais d’après les spécialistes, cela ne change rien.

Ce qu’il faut faire : Il faut continuer à allaiter ou donner le biberon au petit en espaçant les prises de tétée avec des solutions de réhydratations.

 

Changer le lait en cas de coliques

Les coliques apparaissent entre le 6e et 7e mois du bébé. Ses douleurs abdominales sont souvent violentes pour un nourrisson que ses pleurs semblent sans fin. Les parents de leur côté pensent que la maladie est due à une allergie aux protéines de lait et passent à l’alternative des laits hydrolysés.

Ce qu’il faut faire : grâce à de nouvelles recherches, les douleurs de votre bébé vont disparaître en prenant des probiotiques matin et soir (Biogaia, Physionorm Baby, Babybiane). Les spécialistes ont constaté que la flore intestinale des enfants atteints de coliques est moins riche en Lactobacillus Reuteri. Un léger massage sur le vent peut aussi calmer la douleur.

 

Soigner les fesses rouges avec de l’éosine

Auparavant, on disait aux mamans de mettre de l’éosine sur les fesses rouges des bébés pour nettoyer et sécher la plaie. Dorénavant, les études sur le microbiote ont montré que l’éosine peut dissimuler une mycose présente sur les fesses.

Ce qu’il faut faire : lavez soigneusement avec de l’eau et du savon les fesses du bébé à chaque fois que le bébé vient de faire ses besoins. Ayez l’habitude d’utiliser du liniment pour nourrir la peau du nourrisson au quotidien. En cas d’irritation de fesses, appliquez une crème à l’eau comme l’Aloplastine ou l’Eryplast pour stopper l’inflammation.

 

Gratter la gencive avec du sucre pour aider les dents à sortir

Cette idée répandue est pourtant fausse. La dent n’apparaît pas en un seul coup. Elle suit le mouvement de la gencive pour sortir. Des petites douleurs sur les gencives peuvent apparaître. Le bébé a du mal à fermer sa bouche et se met à baver. En essayant de frotter les gencives, on risque de les blesser et cela ne facilitera en aucun cas la poussée des dents.

Ce qu’il faut faire : prenez un baume gingival à effet frais et massez les gencives avec. Vous pouvez aussi donner un anneau de dentition rafraîchi au réfrigérateur pour soulager le bébé.

 

 

Se servir d’un thermomètre pour libérer les selles du bébé

Durant les premières semaines de l’arrivée du bébé, les parents doivent s’assurer que leur bébé arrive à évacuer ses selles. C’est perçu comme un indicateur de santé. Lorsque les selles mettent du temps à sortir, les grands-mères ne tardent pas à chatouiller la zone périanale pour provoquer la sortie des selles. Le souci est que le bébé risque d’avoir des problèmes de défécation.

Ce qu’il faut faire : il faut s’assurer qu’il s’agit bien d’une constipation. Un enfant qui ne va pas à la selle au quotidien ne doit pas alerter les parents. Mais si au bout de quatre jours, le bébé n’arrive toujours pas à faire caca et que vous avez l’impression que l’enfant souffre de maux de ventre, il s’agit probablement d’une constipation. Pour les bébés de moins de 6 mois qui sont allaités, la maman doit prendre des aliments contenant des fibres. Pour ceux qui prennent du biberon, le médecin peut prescrire une eau qui facilite l’évacuation des selles. Pour les enfants de 4 à 6 mois, vous pouvez lui faire boire un jus de pruneau ou des purées de haricots verts pour qu’ils puissent faire sortir les selles congestionnées.

 

Mettre le bébé sur le dos durant son sommeil

Un des conseils fréquents donnés aux jeunes mamans est de faire dormir le bébé sur le dos. Les consignes des médecins pour le couchage : mettre le bébé seul dans une gigoteuse sans coussin sur un lit avec un matelas ferme (voici une liste des meilleurs produits).

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...