Le sens d’un sourire de bébé

Dernière mise à jour: 15.09.19

 

Dès leur arrivée au monde, les gestes et les sons des bébés sont très attendrissants. Mais le sourire d’un bébé est en particulier une flèche en plein cœur qui dépasse toutes les dimensions de tendresse. Leur sourire au coin et leur éclat de rire sont très contagieux. C’est tout à fait incroyable qu’un si petit être ait le pouvoir de réveiller le côté le plus sentimental de toutes les personnes qui croisent leur sourire, même les plus insensibles. Et ce qui est étonnant c’est que la plupart des parents attendent impatiemment ce premier sourire.

Un bébé qui sourit signifie quoi exactement ? Selon leur âge et les circonstances qui lui ont fait sourire, les nourrissons peuvent vouloir transmettre un message à travers ses rires. Comme quand ils ont faim, qu’ils sont malades, qu’ils ont sommeil ou qu’ils veulent changer de couche, ils se mettent à pleurer. Puisqu’ils ne peuvent pas encore parler, les bébés utilisent différents moyens pour communiquer leurs besoins et leurs attentions. Il convient ainsi de connaître également la signification du sourire d’un bébé.

 

L’évolution des sourires d’un bébé

On n’apprend pas à un enfant à sourire, c’est un comportement inné. Selon Desmond Morris, un anthropologue et zoologiste, « le sourire est un instinct de survie chez un être humain nouveau-né lui assurant un attachement de ses proches et la sécurité ». Au fil du temps, les sourires évoluent et deviennent un moment d’échange avec son voisinage.

 

 

Le sourire « aux anges » d’un nouveau-né

Les premiers sourires apparaissent dès les premiers jours de naissance. Ils marquent le début d’une belle complicité entre le bébé et ses parents. Ce sourire aux anges qui fait le bonheur de tous les parents n’est pourtant pas intentionnel. Au moment de la tétée ou du biberon ou durant son sommeil, bébé soulève les coins de sa bouche. Cette attitude est l’expression de son bien-être qui prouve son sentiment de protection et de soulagement.

 

Les deux premiers mois, le sourire est inné

Au cours de ses premières semaines de vie, le sourire est encore inné. Involontairement et automatiquement, bébé lance un sourire inattendu, car c’est un mécanisme génétiquement prédéfini. Seul l’être humain possède le muscle responsable de l’esquisse du rire, le risorius. Donc un nourrisson n’a pas forcément besoin d’une raison pour sourire. Entendre un son agréable, apercevoir un visage familier, prendre son biberon où un regard tendre suffit pour faire sourire un bébé. Toutefois, plus l’enfant grandit, plus son sourire répond à un stimulus concret. À ce moment-là, un élément très précis commencera à déclencher les rires du bébé comme un moyen d’exprimer ses nuances émotionnelles.

 

Un sourire de bien-être à trois mois

Arrivé à son troisième mois de naissance, un bébé veut exprimer son bien-être par son sourire. Lorsqu’il est content et seulement lorsque ses besoins primordiaux sont comblés, il affiche un sourire. C’est un véritable signe de joie et d’harmonie. Les parents peuvent donc être rassurés quand leur bambin sourit. En outre, ce geste est aussi une réponse flexible de part d’un enfant, car il peut l’évoquer lors de diverses situations. Comme après avoir passé une bonne nuit ou lorsque ses parents le tiennent dans leurs bras. Ou après sa tétée, il note que sa faim est assouvie. Lors d’une bonne baignade parce qu’il se sent propre et en plein forme.

 

Un sourire conscient à partir du quatrième mois

À quatrième mois de vie jusqu’au sixième mois environ, un sourire conscient vient apparaître sur les lèvres d’un bébé. En d’autres termes, l’enfant réagit à un stimulus extérieur qui lui procure du plaisir et de la gratitude. À ce stade, les bambins commencent à s’habituer aux petits soins du quotidien. Il est à souligner qu’à cette période de vie, le bébé sait déjà distinguer les visages familiers des autres qui lui sont étrangers. C’est pourquoi, ils sont indifférents avec les personnes qu’ils ne connaissent pas et partagent ainsi leur sourire qu’à leur proche. Si à cet âge, le sourire d’un bébé surgit de manière consciente, c’est à ce même moment qu’il apprend également à révéler son mal-être à travers les pleurs.

 

Des sourires différents à six mois

Les bébés peuvent désormais exprimer une variété de sourires selon ses émotions : il peut s’agir d’une joie, d’un amusement ou d’un acquiescement. En effet, les perceptions évoluent au fur et à mesure que le bébé grandit. Les différents types de sourire que les enfants peuvent produire à leur sixième mois de naissance témoignent la richesse émotionnelle qui grandit en eux. Des éclats de rire vont ainsi apparaître grâce à ce changement. Progressivement, les petits veulent à leur tour faire rire aussi les autres avec des gestes, un langage corporel, des vocalisations ou des bredouillements. Ses capacités d’adaptation sociales viennent se renforcer grâce à cette évolution.

 

 

À partir du neuvième mois, le sourire devient intentionnel

Après son 270e jour, le bébé est capable de répondre volontairement à des stimuli prédéterminés. Il exprime un sourire complètement social, car il réagit aux circonstances qui lui produisent du bonheur, de surprise ou de l’amusement. Il est également en mesure de distinguer à quel moment, il ne doit pas s’éclater de rire comme quand il est en colère, quand il a peur ou quand il a mal.

Il est important d’exprimer votre contentement en retour lorsqu’un bébé sourit. Vous pouvez répondre par un sourire, un câlin, une caresse ou une embrassade. Cela va permettre de forger le lien d’attachement et affectif de l’enfant. C’est aussi une meilleure façon d’apprendre au bébé dès son plus jeune âge une bonne image de lui-même et celle de ses parents.

Cependant, il faut faire attention quand vous êtes stressé ou triste, car les enfants sont comme une éponge. Ils absorbent toutes les émotions et seront aussitôt influencés par l’humeur de leur entourage. Ainsi, les irritations et les angoisses vont se ressentir dans leur comportement. De ce fait, il est judicieux de contrôler les émotions lorsqu’on va interagir avec un bébé. Les parents doivent essayer de partager au maximum que du moment de bonheur avec leur bébé.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...