Babyphone – Les précautions à prendre lors de son utilisation

 

L’appareil qu’on retrouve fréquemment dans les listes de naissance lorsqu’on attend un bébé est sûrement le babyphone. Cet accessoire dispensera les papas ou les mamans de toujours devoir être en permanence avec l’enfant. En effet, il permettra aux parents de garder un œil sur leur petit protégé quand ils ne sont pas dans la même pièce que lui. De nos jours, on en distingue plusieurs types sur le marché de la puériculture allant du plus classique au plus sophistiqué. Néanmoins, il y a des règles de précaution à adopter quant à son utilisation. Cet objet fonctionne par l’intermédiaire d’ondes électromagnétiques (radiodiffusion) qui peuvent avoir des impacts non désirés sur votre nourrisson si le dispositif n’est pas manipulé correctement.

 

Les différents types de babyphone

De nombreuses références vous seront proposées en magasin, en ligne ou même par des proches et des amis. Tout d’abord, il existe le modèle audio classique. C’est celui qui est apparu le premier sur le marché et aussi le plus populaire. Il vous permettra essentiellement d’écouter les bruits dans la chambre de votre petit ange. De plus, cet exemplaire ne nécessite pas un grand budget, car peu cher et très simple d’utilisation.

Cependant, des options peuvent y être ajoutées comme le fait d’envoyer quelques mélodies pour que votre bambin trouve le sommeil en toute tranquillité ; un mode veilleuse avec la projection de jeux de lumière au plafond ou même un système d’alertes visuelles (iodes clignotant au moindre son dans la pièce).

Toutefois, pour ceux qui veulent encore plus d’assurance, vous serez satisfait avec les babyphones vidéo. Ce sont les modèles les plus évolués dans le commerce, car comme son nom l’indique, vous serez en mesure de recueillir les sons, mais aussi les images de votre bout de chou. Certains ont des visions nocturnes, ce qui permettra de distinguer bébé même la nuit. Ainsi, avec ce type de dispositif, vous serez capable de détecter ses mouvements et voir chacun de ses gestes grâce aux capteurs infrarouges.

Pour les parents fanas de technologie, certains spécimens sont riches de fonctionnalités innovantes comme un écran tactile pour un rendu numérique de haute définition, plusieurs caméras annexées pour transformer le baby monitor en un véritable central de surveillance. Et bien sûr, dans cette ère d’objets connectés, vous en aurez qui peuvent être compatibles avec votre smartphone afin de gérer toutes les applications en toute tranquillité.

 

 

Installation d’un babyphone

Dans un premier temps, il reste important de savoir si un écoute-bébé grésille ou est soumis à des interférences. Il est donc nécessaire de bien le régler en vous référant aux instructions de la notice d’utilisation. Notez que le dispositif se compose d’un émetteur doté d’un microphone placé à côté de votre petit et d’un récepteur équipé de haut-parleur à poser près du parent ou de la personne chargée de la surveillance de l’enfant.

Vous devrez veiller à ce que les deux modules soient sur la même fréquence. Si ce n’est pas le cas, il faudra donc changer de canal. Ainsi, il est primordial d’installer le récepteur à une distance convenable et toujours à proximité de celui qui assura la surveillance. Il y a même des modèles à clip d’attache afin que vous puissiez le mettre sur votre ceinture. En ce qui concerne l’émetteur, il doit être impérativement posté à plus d’un mètre de votre loulou et en hauteur. La distance recommandée est de 3 m minimum. Par la même occasion, n’oubliez pas de régler le volume sonore et de vérifier le niveau de batterie avant chaque utilisation.

Dernier point, il faut éviter de placer le matériel à côté d’un objet électrique ou électroménager pour ne pas avoir d’interférence et s’assurer que les deux unités ne soient pas installées à proximité d’une structure métallique. Pour aller encore plus loin, si vous vivez en appartement, il est évident que la surface à couvrir est moindre. Un écoute-bébé disposant d’une portée de 300 m sera donc largement convenable. Toutefois, si vous logez dans un espace plus vaste avec éventuellement un extérieur, il est fortement conseillé d’avoir un appareil avec une marge d’action dépassant les 300 m. Sachez qu’il existe des prototypes pouvant fonctionner jusqu’à 1 à 3 km.

 

 

Protection contre les ondes magnétiques

Si le babyphone semble être un outil indispensable pour les parents inquiets, il n’en reste pas moins un objet technologique exposant votre progéniture aux ondes électromagnétiques. Aucune étude ne permet actuellement d’affirmer que les ondes sont sans danger. Il faut savoir que les tout-petits constituent une population spécialement sensible.

À l’âge de 5 ans, le cerveau des enfants absorbe 60 % d’ondes supplémentaires comparé à celui d’une grande personne. En France, il n’existe aucune norme concernant lesdites ondes émises par l’écoute-bébé. Comme il n’y a pas d’obligations à ce niveau, la puissance d’émission est alors très variable. Ainsi, l’industrie de babyphone a opté d’exécuter le principe de précaution. Depuis 2006, les fabricants ont par contre développé des produits favorisant la technologie analogique dont la puissance maximale est de 10Mw.

Il est nécessaire de savoir que le système nerveux de votre bébé est plus vulnérable que celui d’un adulte. Il faut donc prendre les bonnes mesures pour le protéger des flux magnétiques. Pour ce faire, n’achetez qu’un dispositif de longue portée si celui-ci est muni d’un mode économie d’énergie (avec une portée de 30 à 100 mètres) et si la chambre de votre bambin est un peu éloignée de la vôtre ou si vous vivez dans une grande maison.

Toutefois, privilégiez les babyphones à portée moyenne tout en vérifiant le respect des normes. Il est également possible de se diriger vers des prototypes combinant une fonctionnalité VOX ; c’est-à-dire avec un déclenchement automatique à la voix. Cette alternative diminue les effets nocifs des ondes propagées sur votre loulou, car l’émetteur ne démarre que si le niveau de volume sonore est conséquent.

Pour finir, il est recommandé d’opter pour des écoutes-bébé ne diffusant que des ondes de basse fréquence (jusqu’à 900Mhz). Et penser à éteindre les modules lorsque vous voulez ne plus vous en servir contribuera également largement en ce sens.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...