Astuces pour survivre au grand froid de l’hiver

Dernière mise à jour: 15.09.19

 

L’hiver est une période qui n’est pas vraiment favorable pour tout le monde. D’ailleurs, il existe une catégorie d’individus qui est particulièrement exposée aux risques du froid. Ceci se traduit principalement par la fragilité de leur condition physique. C’est le cas pour les enfants, les personnes âgées ou encore ceux qui souffrent de maladies chroniques. Dès que le froid approche, il est donc primordial pour eux de prendre quelques précautions pour que le gel n’ait pas d’impacts négatifs sur leur santé.

 

Les risques pendant l’hiver

Pendant la période où la température est en baisse, il y a beaucoup plus de risques pour la santé d’une personne. En effet, les menaces liées aux gelures et à l’hypothermie sont particulièrement élevées. C’est aussi le cas pour les risques cardio-vasculaires. Les individus souffrant de problèmes respiratoires ne sont pas non plus épargnés, puisque l’hiver engendre des vents secs qui favorisent l’apparition des crises d’asthme. Ce n’est pas tout, car le froid ne convient pas non plus pour ceux souffrant de diabète ou de pathologies chroniques cardiovasculaires. Par conséquent, toutes les personnes faisant partie de ces catégories doivent rester sur leur garde.

 

 

Les autorités invitent à la vigilance

Pendant la saison hivernale, l’organisme doit réaliser davantage d’efforts. Beaucoup de personnes l’ignorent, mais durant cette période les battements du cœur s’accélèrent pour prévenir le refroidissement de l’organisme. Lors d’une longue exposition au froid, la température corporelle peut descendre très rapidement. Après cela, le risque d’hypothermie est particulièrement élevé. Ce fait peut se présenter sur trois niveaux. Au stade léger, elle entraîne des frissons et des engourdissements au niveau de tous les membres. Quant à l’hypothermie moyenne, elle provoque des tremblements agressifs, des difficultés à articuler et même une perte de mémoire. Lorsque le phénomène est en phase supérieure, le sujet n’a plus le contrôle de ses membres et ses pouls s’affaiblissent. Il pourrait également perdre conscience à ce moment. Face à tout cela, le Ministère de la santé appelle à la vigilance de tous les citoyens, surtout les plus sensibles aux risques liés au froid.

 

Les précautions à prendre si vous êtes à la maison

Ce n’est pas parce que vous vous trouvez à l’intérieur que vous ne courrez aucun risque lié au grand froid. En effet, il s’avère important de rester prudent en toutes circonstances. Dans un premier temps, assurez-vous que la température ambiante soit au bon niveau dans toutes les pièces de l’habitation. Dans ce contexte, vous pourrez investir pour un moyen de chauffage efficace.

Ensuite, il est nécessaire de procéder à un contrôle régulier des équipements de chauffage pour vérifier qu’ils fonctionnent correctement. N’hésitez pas non plus à contacter des professionnels pour réaliser l’entretien de vos dispositifs avant la période hivernale. Ceci vous permettra de vous chauffer convenablement et d’éviter les imprévus. Aussi, il est déconseillé de surchauffer l’intérieur en pensant échapper aux risques du froid. Il faut savoir que ceci favorise l’émanation de gaz toxique et augmente le risque d’incendie.

Par ailleurs, les experts recommandent de vérifier régulièrement les bouches d’aération. En effet, elles servent à optimiser le renouvellement de l’air et vous protègent également des risques de suffocation.

Vous l’ignorez peut-être, mais les personnes qui sont dans l’incapacité de s’occuper d’eux ont droit à une prise en charge. En effet l’Etat verse des allocations pour s’assurer qu’ils chauffent correctement leur habitat. Sont concernés les individus âgés et ceux qui ont des déficiences mentales. Par conséquent, vous devriez vous renseigner sur les procédures à suivre si vous faites partie de ces catégories.

 

 

Comment prévenir les risques de froid à l’extérieur ?

Il se pourrait que vous soyez obligé de rester dehors pour des raisons personnelles ou professionnelles. Dans tous les cas, il faudra commencer par vous habiller convenablement. Assurez-vous de porter plusieurs couches fines pour conserver la chaleur corporelle. Par contre, évitez les vêtements trop serrés afin que le sang circule correctement. Étant donné que 20 % de la chaleur s’échappe par la tête, mettez toujours un chapeau ou une capuche, sans oublier les gants. Si vous êtes trempé, alors changez-vous immédiatement et mettez des tenues adéquates pour ne pas être victime d’hypothermie. Pour les bébés ou les enfants en bas âge, préférez la poussette à la place d’un porte-bébé, car il pourra ainsi se réchauffer les membres plus facilement.

Avant de sortir, il est aussi recommandé d’adopter une bonne alimentation en priorisant les protéines ainsi que les sucres lents. Toutefois, il n’est pas indispensable de consommer une grande quantité d’aliments contenant des graisses. En plus, privilégiez une bonne hydratation en buvant régulièrement même si vous n’en avez pas envie.

En même temps, essayez de rester actif autant que possible afin que le sang circule correctement. Pensez également à trouver un endroit où vous pouvez vous abriter contre le froid et le vent. Si c’est possible, prévoyez d’emporter de la couverture et de la nourriture. Il faudra cependant éviter la consommation d’alcool ou d’autres boissons qui en contiennent.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...