Animaux domestiques et bébé : bonne ou mauvaise idée ?

Dernière mise à jour: 04.12.19

 

Nombreux sont les couples, qui avant d’avoir eu un enfant, ont commencé par adopter un petit animal domestique. Et malgré les idées reçues, une fois que le bébé arrive, et même pendant la grossesse, il n’est pas obligé de se débarrasser de ces gentils compagnons d’autrefois. Les règles de vie changent tout simplement, notamment en matière d’hygiène. En plus, on dénote de nombreux avantages pour un enfant, de grandir auprès d’un animal de compagnie.

 

Est-il possible de cohabiter avec un chat ou un chien durant la grossesse ?

On connait tous le principe suivant lequel, il n’est pas recommandé pour une femme enceinte de se laisser approcher et encore moins de vivre avec un animal à quatre pattes. On a toujours pensé que cette règle avait été érigée pour des questions d’hygiène. Mais en fait, cette affirmation n’est vraie qu’à moitié.

Ce principe relève en fait d’une conception des classes sociales, autrefois appliquée dans le monde. Pour la petite histoire, à l’époque, on pensait que certaines femmes étaient des êtres faibles et fragiles, car vivant en milieu rural, elles partageaient leur environnement pour l’essentiel avec la nature et les animaux. Au contraire, la catégorie de femmes, classée comme étant des bourgeoises ou des nobles avaient été considérées comme stérilisantes de par leur milieu. C’est dans cet esprit qu’a été érigé ce principe qui interdit la cohabitation entre femmes et animaux durant la grossesse.

Au contraire, si la femme enceinte reste libre de décider si elle veut ou non vivre avec des animaux domestiques, son environnement n’en serait que plus apaisé. Il ne faut pas oublier que la grossesse n’est en rien une maladie. Donc à condition de suivre une bonne hygiène de vie, une femme enceinte peut parfaitement partager un foyer avec des animaux domestiques.

 

 

Comment éviter les crises de jalousie entre le nouveau venu et l’animal de compagnie ?

Pour les parents ayant déjà un animal de compagnie à la maison, à la venue de bébé, c’est la principale question qui vient se poser. C’est tout à fait normal, puisqu’il n’est pas rare de voir des chiens ou des chats, qui par jalousie, s’en prennent au nourrisson qui vient d’arriver à la maison. Pour y remédier, il est possible d’adopter préalablement certaines pratiques.

Tout d’abord, dès la préparation de l’arrivée de bébé, l’animal de compagnie ne doit en aucun cas avoir accès à la chambre de bébé. Il ne doit pas avoir l’occasion de se familiariser avec les lieux, sinon, il risquerait de penser que la chambre lui est destinée. Il aurait du mal par la suite à s’en défaire et s’en prendra au bébé qu’il considérera comme étant le responsable du fait qu’on l’y chasse.

Ensuite, quand bébé est arrivé, avant de rentrer à la maison, l’animal doit déjà apprendre à se familiariser avec l’odeur de l’enfant. Pour ce faire, il suffit de lui faire renifler des vêtements que bébé a déjà portés.

Et enfin, quand bébé arrive enfin chez lui, il faut procéder aux présentations. Bien entendu, il ne faut pas négliger l’animal. On peut toujours lui témoigner quelques caresses et des gentils mots.

Une autre astuce qui marche est celle de faire renifler la couche sale de bébé à l’animal. Ce geste va réveiller l’instinct protecteur de l’animal à l’encontre de bébés.

 

Sinon, à quel âge peut-on envisager d’adopter un animal domestique ?

Si les parents n’ont pas encore eu d’animal domestique avant l’arrivée de bébé, ce n’est pas non plus trop tard. D’autant plus que l’on considère qu’élever en même temps un bébé et un animal pourrait engager un véritable surplus de travail.

Si l’on pense par la suite à en adopter, il faut le faire quand bébé dépasse sa première année. Avant ses 12 mois, ce n’est pas encore la peine. Avant 6 mois, bébé n’aura pas l’occasion de profiter d’un animal de compagnie, il ne pourra pas encore jouer avec. Au-delà de 6 mois jusqu’à 12 mois, il entrera dans une phase d’apprentissage du monde qui l’entoure.

À l’âge de 12 à 15 mois, bébé commence à apprendre à marcher et à jouer. Tout comme son animal de compagnie, il va entrer dans la phase d’apprentissage de la propreté. Durant cette période, en partageant plus ou moins le même processus, la relation entre bébé et l’animal à quatre pattes se forge un peu plus facilement. Les deux qui grandissent ensemble vont bâtir entre eux une relation et un lien solide.

 

Quels sont les avantages à faire cohabiter bébé et un animal ?

Les animaux de compagnie sont avant tout des amis avec lesquels bébé va pouvoir s’amuser. Mais au-delà de cette seule conception, un animal de compagnie est un atout de taille pour l’enfant. Tout d’abord, il peut l’assister dans son développement personnel et social. Certaines études ont démontré que l’enfant qui vit en compagnie avec un animal développe plus rapidement et efficacement son estime de soi.

En plus, c’est une excellente alternative qui permet de développer chez l’enfant la culture de la responsabilité. Il apprend et en même temps, il initie l’animal dans ce qui se fait et ce qui ne se fait pas.

Et enfin, élever des enfants avec des animaux domestiques à la maison permet également de cultiver la curiosité des enfants. Ainsi, il ne se limitera pas à comprendre l’univers de l’homme, il sera également en contact avec celui des autres, qui partagent avec lui la planète Terre.

 

 

Quelles sont les conditions de vie à respecter ?

Ce sont à ces seules conditions qu’il est possible de garder des animaux domestiques avec un bébé à la maison.

Il faut que toute la maison soit nickel. La place réservée à l’animal doit toujours rester propre, ainsi que la chambre de bébé.

Les vaccinations doivent également être à jour pour éviter le risque de transmission de certaines maladies comme la toxoplasmose. En principe, un animal qui a reçu tous ses vaccins ne devrait présenter aucun problème. Ce sont les fèces des animaux infectés qui peuvent transmettre la maladie. D’ailleurs, en cas de doute, il est toujours possible d’engager une autre personne pour nettoyer la litière du chat ou encore pour promener le chat.

Et enfin, n’oubliez pas de bien éduquer l’animal, lui inculquer le respect et la connaissance de la place et des rôles de chacun à la maison.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...