Allaitement : comment calmer les douleurs d’une mastite ?

Dernière mise à jour: 15.09.19

 

Lorsque la mastite apparaît, l’allaitement prend une tournure des plus désagréables. Cette sensation d’inconfort s’accompagnant de douleurs constitue une barrière dans les moments privilégiés entre mère et enfant. Qu’est-ce que c’est ? Quelles en sont les causes ? Comment la traiter ? On vous dit tout dans cette revue.

 

La mastite : Kesako ?

Si pour bon nombre de femmes, la tétée est un fleuve bien tranquille, ce n’est pas le cas pour certaines. Elles subissent des complications à tisser les liens avec leurs nourrissons avec la présence de la mastite.

Il s’agit d’un engorgement du lait au niveau des glandes mammaires qui, selon les chiffres, touche 20 à 33 % des mères qui allaitent. Le phénomène se manifeste par une inflammation des tissus. D’une manière générale, celle-ci peut être infectieuse ou non. Dans le premier cas, elle serait due à l’irruption des microbes ou des bactéries dans le sein via l’orifice ou les fissures du mamelon.

Dans la majorité des situations, la mastite ne touche qu’un seul sein. Il est rare qu’elle affecte les deux. Elle peut survenir à tout moment pendant l’allaitement. Cependant, des études ont démontré que ce mal apparaissait souvent dans le premier mois suivant l’accouchement. Heureusement, il ne dure qu’une courte période, soit entre 24 et 48 h.

 

 

Les facteurs d’apparition de la mastite

Selon les spécialistes, les causes de la mastite sont multiples. Dans un premier temps, elle résulte souvent d’une période d’allaitement irrégulier. Quand le bébé ne se met pas à sucer le sein fréquemment, le lait a tendance à stagner dans les vaisseaux mammaires. Les connaisseurs pointent aussi du doigt les mauvaises positions entreprises par la maman pendant la tétée. En effet, il existe certaines postures qui ne favorisent pas l’écoulement du lait comme il se doit.

Les fissures et les crevasses sur les mamelons contribuent également à son apparition. Ces phénomènes généralement dus à l’allaitement constituent un moyen d’infiltration des bactéries. Dans ce cas, ces dernières arrivent à obstruer la sortie du lait, provoquant par la suite une inflammation et des rougeurs au niveau de la poitrine.

Dans d’autres situations, une fatigue d’intensité élevée serait une source de formation de la mastite. Comme le corps atteint ses limites, la force de production de lait se voit réduite, d’où la nécessité d’employer un tire-lait manuel ou électrique.

Ce désagrément naît également chez les femmes habituées à porter des soutiens-gorge compressant les seins ou une utilisation excessive des embouts de silicone. En vous serrant la poitrine, vous diminuez l’épanouissement de vos glandes mammaires dans le drainage du lait pour votre nourrisson.

 

Comment l’identifier ?

Une infection est ce qu’il y a de plus anormal dans un organisme. Vous la reconnaîtrez plus ou moins facilement. Il existe seulement quelques signes auxquels vous devez prêter attention.

Les symptômes les plus courants de ce désagrément sont apparemment une dureté, une rougeur ou une enflure au niveau du sein. Ces indices sont immédiatement visibles à l’œil nu. Vous n’avez pas besoin d’effectuer des tests médicaux pour les déceler.

Vous rencontrerez également une sensibilité sortant de l’ordinaire, voire des douleurs au niveau des seins. Il se pourrait que vous ayez mal lorsque cette partie de votre corps est touchée. Cette sensation se fait sentir à un point donné et peut aussi se manifester sous la forme d’une bosse.

Les mamans qui contractent une mastite sont plongées dans une fatigue interminable. L’ensemble des structures musculaires se ramollit et des impressions de malaises peuvent apparaître. Certaines vont même jusqu’à souffrir d’une légère fièvre ou d’un état grippal qui durera un bref instant.

Si les symptômes récidivent, une forte fièvre persistant pendant au moins 24 h, des saignements au niveau du mamelon, ou encore des désagréments continuels pendant l’intégralité de la tétée, se tourner vers un médecin spécialiste demeure la meilleure des alternatives. Il est à noter que l’aggravation de ces signes entraînerait des complications.

 

 

Quelles sont les mesures à prendre en cas de mastite ?

Il est rare que ce phénomène conduise à la contamination du lait maternel. La solution principale pour soigner la mastite reste alors la poursuite de l’allaitement, et cela, le plus régulièrement possible. Vous pouvez par exemple exécuter la tétée toutes les deux heures dans la journée et au moins une fois dans la nuit. Si vous pratiquez un mode de nutrition mixte ou au biberon, l’expression du lait peut se faire à la main ou via l’usage d’un dispositif qui le tire. Sélectionnez le vôtre, manuel ou électrique, en rapport avec vos envies et votre confort. Il est toutefois nécessaire de bien s’assurer de son efficacité.

Pour atténuer les sensations de douleurs, les spécialistes conseillent une séance de massage au niveau des glandes mammaires. Pour ce faire, vous appliquez des compresses chaudes ou une serviette légèrement humidifiée sur la zone du sein. Le but est de dilater les vaisseaux afin de créer un phénomène de désengorgement du lait. Pour des résultats satisfaisants, le mieux serait de s’y mettre avant et après la tétée. Si nécessaire, expulsez le surplus de lait que vous aurez en votre possession si votre enfant en laisse des restes.

Il existe également des traitements via des produits naturels pour atténuer les effets de la mastite. Vous retrouvez par exemple le thym, le romarin, le fenugrec, la carotte et le miel, ou encore le calendula dans cette panoplie de soins naturels. Les modes d’utilisation demeurent relativement similaires à une application directe des infusions ou des masques pendant une quinzaine à une vingtaine de minutes, avec les mains ou à l’aide d’un chiffon.

S’il se trouve que vous souffrez d’une infection aiguë, vous aurez alors besoin d’un moyen médicamenteux pour guérir comme des antibiotiques ou des antifongiques. Le dosage vous sera délivré après consultation chez votre médecin traitant. 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...