À quelle heure coucher un enfant de 12 ans ?

Dernière mise à jour: 25.09.20

 

Vivre avec un adolescent, en tout cas la plupart, pose de plus en plus de soucis aux parents de nos jours. On doit tout leur dire, y compris quand il est l’heure de dormir. Presque tous les parents s’en soucient et pour leur venir en aide, voici un article récapitulant les essentiels à retenir sur le sujet. Mais avant d’entrer dans les détails, expliquons d’abord l’importance du sommeil pour un enfant de 12 ans.

 

Les bienfaits d’un sommeil comme il faut

Quel que soit l’âge, dormir suffisamment contribue beaucoup à la santé. Si votre trésor ne respecte pas l’heure idéale une ou deux fois, cela risque de perturber passagèrement son comportement. Toutefois, si cette situation se répète, elle aura un impact plus ou moins grave sur son état physique et psychologique.

Un sommeil suffisant constitue un élément clé pour son développement. Cette condition renforce aussi ses apprentissages. Plongé dans son sommeil, il enregistre et consolide tout ce qu’il a assimilé durant la journée. Quand son cerveau s’est bien reposé, il apprend facilement de nouvelles choses et résout plus aisément les problèmes. 

Mieux encore, il fait preuve d’une grande concentration en classe et devient plus créatif que d’habitude et prend ses décisions en toute lucidité. De plus, cela le met de bonne humeur toute la journée. L’enfant sait établir et garder des relations avec son entourage. Voyons maintenant sa condition physique lorsqu’il a passé de mauvaises nuits.

Les signes du manque de sommeil

Pour rester en forme, une fille ou un garçon de 12 ans doit dormir à peu près 10 heures par nuit. Cependant, tout comme l’adulte, cette valeur peut varier d’un enfant à un autre. D’autres ont l’habitude de ne se réveiller qu’après 12 heures de sommeil. Mais si ce seuil tend à descendre de trois heures, voire quatre, le jeune présentera des signes qui ne passeront pas inaperçus.

Un ado qui a veillé la nuit dernière ne cessera pas de bâiller. Il préfèrera faire la sieste plutôt que de sortir ou de passer du temps avec des amis. Si vous l’observez bien, vous noterez qu’il somnole à des moments et montre des troubles de mémoire. La plupart n’arrivent pas à se concentrer et tentent de rester debout en consommant de la caféine. Si cela devient récurrent, il peut même tomber malade.

Sur le plan émotionnel, ce genre de personne a du mal à gérer son irritabilité. Il semble plus impulsif et manque d’intérêt dans ses loisirs quotidiens. Pour payer sa dette de sommeil, il a besoin de dormir. Et tous ces symptômes disparaissent peu à peu après un repos suffisant.

 

Le bon moment pour le coucher

Il n’y a rien de dramatique si votre trésor se couche plus tard que d’habitude au cours d’une occasion spéciale ou durant les vacances. Toutefois, il s’avère nécessaire qu’il rentame sa bonne routine pour avoir un mode de vie sain.

Quand il présente des signes de fatigue, il faut l’encourager à aller au lit. En général, ses yeux piquent et il pousse de longs bâillements. Il ne se concentre plus sur votre discussion ou la série télévisée. La raison est que son corps lui envoie des signaux confirmant son état.

Il arrive une fois sur deux que les enfants refusent d’écouter les grands. S’ils n’ont toujours pas bougé quinze minutes après, il vaut mieux attendre le nouveau cycle de sommeil. Patientez dix minutes de plus et essayez de nouveau de les mettre au lit.

 

Les conditions pour un bon sommeil

Tous les parents désirent offrir un repos de qualité à leurs enfants, mais ne savent pas comment intervenir.

Tout d’abord, il reste impératif d’éloigner les écrans au moins 30 minutes avant de dormir. L’éclairage artificiel perturbe le sommeil, que ce soit la tablette, la télévision, le smartphone ou l’ordinateur. Il optimise l’éveil du cerveau alors qu’il est l’heure pour lui de se reposer. Ainsi, votre trésor ne doit pas avoir dans sa chambre ce type de matériel. Pour l’aider à trouver le sommeil, vous pouvez lui proposer d’écouter de la musique, douce il faut préciser et en bruit de fond, histoire de se relaxer. Un peu de lecture est également une excellente idée.

À part cela, faites en sorte que la pièce soit un endroit calme, loin des brouhahas. Assurez-vous qu’elle présente une bonne aération et un taux d’humidité inférieur à 50 %. Adoptez une température située autour de 18 à 20 °C dans la chambre. Vérifiez également la qualité de son matelas. Un article ferme garantit son confort. Une fois ces conditions respectées, votre enfant dormira comme un bébé tous les jours.

Conseils pour fixer l’heure de dormir

Il s’avère primordial de lui inculquer une routine de dodo lui permettant de rester en bonne santé. À l’âge de 12 ans, il faut bien avouer que votre trésor a du mal à accepter facilement vos recommandations. Trouvez un moyen de le convaincre en discutant gentiment avec lui. Essayez de vous rapprocher de lui comme le ferait un ami en lui expliquant les inconvénients du manque de sommeil.

Prenez les choses en main en changeant les mauvaises habitudes dans la maison. Fixez l’heure d’aller au lit pour tout un chacun, notamment pour votre enfant. S’il dort à 20 h 30, il peut se lever au moins à 6 h 15. Et s’il se couche à 21 h, attendez-vous à ce qu’il se réveille à 6 h 45. Respectez les 9 à 12 heures par nuit afin d’assurer sa santé. Son corps s’adaptera peu à peu à ce rythme de vie. Il faut vous armer de patience pour tâter les premiers résultats.

À l’avancée de la technologie, de nouveaux gadgets high-tech sont disponibles dans le commerce aidant les parents dans cette lutte acharnée. Parmi les plus connus, la montre GPS pour enfant séduit de plus en plus d’adultes ces derniers temps. De par ses multiples fonctionnalités intégrées, il devient plus facile de persuader le petit de l’enfiler à son poignet. Cet accessoire lui permet de programmer les heures importantes à mémoriser. Il s’agit d’un moyen indirect de le rendre responsable.

Ce dispositif présente de nombreux avantages. Il vous aide à savoir à tout moment où se trouve votre chérubin, et en temps réel. Il s’utilise également comme téléphone pour communiquer avec lui. En un mot, il facilite les tâches des parents dans la surveillance et l’établissement des liens avec leurs enfants.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments