3 conseils sur la conservation du lait maternel

 

3 conseils sur la conservation du lait maternel

 

Beaucoup de parents ignorent que le lait maternel peut se conserver au réfrigérateur et/ou au congélateur. Pourtant, ces modes de conservations sont très utiles si la maman est souvent en déplacement ou tout simplement si elle a des difficultés à allaiter son bébé. Mais cela n’est pas une chose facile et il faut tenir compte de certaines conditions afin de procéder à une bonne conservation du lait maternel.

Des récipients spécialement dédiés pour une meilleure conservation

Si vous pensez conserver le lait que vous avez tiré faute de temps, ou parce que votre bébé tète plus souvent que la moyenne, assurez-vous de choisir les bons récipients pour ne pas voir les bactéries se proliférer. Le matériau du contenant va surtout dépendre de la durée pendant laquelle vous comptez garder le lait au frais. Si le verre teinté est le plus prisé quand on procède à une congélation, le polycarbonate et le polypropylène sont les plastiques les mieux adaptés si la température est trop basse.

Sinon, il y a aussi le sac de congélation de lait maternel spécialement conçu à cet effet. Il est disponible sur le marché si vous voulez prendre le maximum de précaution. Généralement, ces types de contenants sont bien stérilisés, mais il suffit juste que vous vérifiiez qu’ils sont bien fermés hermétiquement après chaque transvasement.

Mais souvenez-vous, qu’importe le contenant que vous choisirez, il est important que ce dernier soit lavé à l’eau chaude, désinfecté, puis rincé à grande eau. Prenez aussi garde à ne le remplir qu’aux trois quarts, car au fur et à mesure que le liquide se congèle, son volume augmente. Il serait également judicieux de noter la quantité de lait introduit, ainsi que l’heure et la date auxquelles il a été tiré pour suivre son état au cours du temps.

 

À quelles températures peut-on garder le lait maternel ?

Concernant les températures, sachez que celles-ci dépendent de la durée pendant laquelle le lait nourrisson va être conservé. Il peut être soit réfrigéré, soit congelé. Mais d’après les spécialistes, il serait plus sain de servir du lait réfrigéré au bébé, plutôt que du lait issu du congélateur du fait de la disparition de quelques facteurs qui luttent contre les infections.

Si vous comptez conserver le lait pendant moins de huit jours, préservez-le dans le réfrigérateur entre zéro et quatre degrés. Par contre la température ambiante suffira si vous ne le mettez de côté que pendant huit heures. Assurez-vous seulement que le liquide soit placé au-dessus du bac à légumes et loin de la porte pour ne pas être exposé aux divers changements de température.

Optez pour le congélateur si vous souhaitez le garder sur le long terme, c’est-à-dire durant des mois, voire six. Ensuite, pour le décongeler, il est vivement conseillé de rehausser sa température petit à petit, en commençant par l’asperger d’eau à température ambiante. Puis vous pourrez le réchauffer un peu en le plaçant dans un bol d’eau chaude. Évitez seulement d’avoir recours aux micro-ondes sous peine de vous brûler. La deuxième chose qu’il ne faut pas faire est de mélanger le lait nouvellement obtenu avec celui déjà congelé.

Optimisez les quantités de lait tiré

Avant toute chose, notez et vérifiez bien la quantité de lait que vous exprimez à chaque fois. Il est conseillé de mettre celui-ci dans un contenant assez petit comme le bac à glaçon pour économiser et mieux gérer la réserve totale de lait. Ainsi, vous pourrez jeter le reste de l’échantillon consommé et à chaque fois que le bébé est rassasié, vous ferez de grandes économies.

Le moyen le plus rapide qui soit si l’on veut augmenter considérablement la quantité de lait est d’avoir recours au tire-lait électrique. Ce dernier vous aidera à stimuler la production lactique et à procéder à l’extraction en toute confiance. Ainsi, les hormones responsables de la contraction des organes producteurs de lait seront mieux stimulées. Avec certains modèles, vous aurez même la possibilité de tirer les deux seins en même temps. Ce double tirage vous fera aussi économiser du temps, puisque naturellement le volume de liquide que vous obtiendrez augmentera. Pour le mettre, il suffit de le placer confortablement face à votre mamelon et d’aspirer le lait.

N’ayez crainte, son utilisation ne fait pas mal. Ainsi, non seulement vous gagnerez plus de temps durant la tétée, mais vous obtiendrez aussi beaucoup plus de lait. Tout comme avec le biberon ou le contenant où vous mettrez le liquide obtenu, pensez juste à bien rincer le tire-lait après chaque utilisation pour ne pas accumuler les microbes.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5.00 out of 5)
Loading...